nenad-krstic2-cska-moscow-eb12.jpg

 

Besiktas JK Istanbul 58-85 CSKA Moscou (Groupe D)


Les Russes encha√ģnent une quatri√®me victoires de rang et autant vous dire que le match de ce soir a pris la tournure d'une balade de sant√© pour les hommes de Messina. Un √©cart de 27 points au final en faveurs des joueurs de l'Est qui dominent les Turcs collectivement tout en leur infligeant une pression d√©fensive des plus efficaces.

 

25 passes d√©cisives, 7 interceptions pour seulement 7 pertes de balle c√īt√© russe tandis que le Besiktas totalise 16 pertes de balles. De plus, les Turcs se montrent extr√™mement maladroits longue distance avec un triste 1/16 alors que les visiteurs rendent une superbe copie dans cet exercice avec un 9/15. En d'autres termes, les locaux ont litt√©ralement √©t√© asphyxi√©s par le CSKA emmen√© de nouveau par l'incontournable Sonny Weems auteur de 18 points √† 4/5 derri√®re l'arc.¬†

 

Intenables, les Russes ont su alterner avec le jeu intérieur puisque Krstic termine co-meilleur marqueur avec 18 points. Vorontsevich complète la marque avec 14 points mais aussi une grosse présence au rebond (9 prises). Ponkrashov et Teodosic finissent co-meilleur passeur avec 6 caviars chacun tandis que Khryapa joue les hommes à tout faire avec 7 points, 5 rebonds, 4 passes et 2 interceptions. 

 

Face à cette Armada, seul Guler dépasse la barre des dix points (12) pour le Besiktas qui concèdera un sévère 24-9 lors du troisième quart-temps. Jerells passe totalement au travers avec seulement 8 unités à son compteur lui qui cumulait pourtant 20 points de moyenne depuis le début de la compétition. Le Bestiktas s'incline coup sur coup face aux deux leaders du classement. 

 

Jeudi prochain, les joueurs du CSKA auront fort à faire puisqu'ils recevront Barcelone dans l'optique d'accéder à la première place du groupe D alors que les Turcs affronteront le Lietuvos Rytas défait ce soir par les Allemands de Brose Baskets. Autrement dit, deux matchs très importants attendent ces deux formations la semaine prochaine !

 

Les Highlights:

 

 

 

 

Retour à l'accueil