fanzone-presentation-in-london-2013.jpg

¬†Jordi Bertomeu (patron de l'Euroleague Basketball) aux c√īt√© de Boris Johnson (maire de Londres) et de l'ancien international anglais du CSKA Moscou Pops Mensah-Bonsu.

 

√áa y' est¬†! On conna√ģt d√©sormais les noms des quatre meilleures √©quipes europ√©ennes de la saison 2012-2013 qui s'affronteront √† Londres lors du Final Four de l'Euroleague Turkish Airlines du 10 au 12 mai prochain dans le splendide O2 Arena pouvant accueillir jusqu'√† 23 000 fans.

 

C'est devenu presque une coutume. Chaque année au moins une équipe grecque ou espagnole s'invite dans le dernier carré européen de la prestigieuse compétition de l'Euroleague considérée comme étant la plus relevée de la planète derrière les Finales NBA. Nous retrouverons donc trois équipes du dernier Final Four 2012 (Olympiakos, CSKA Moscou et FC Barcelone Regal) sur le parquet londonien à compter du vendredi 10 mai. Le Real Madrid de Rudy Fernandez qui avait pris part au Final Four 2011 à Barcelone, est de retour sur le devant de la scène. Au final, cela nous des affiches de rêve avec les confrontations entre Olympiakos - CSKA Moscou et Real Madrid - FC Barcelone Regal.

 

 

Olympiakos vs CSKA Moscou, le replay de la dernière finale de l'Euroleague 

 

L'on se souvient encore de la finale historique disput√© √† Istanbul en mai dernier entre les reds d'Olympiakos et la "Dream Team" du CSKA Moscou d'Andrei Kirilenko. Alors que l'√©quipe russe partait largement favori pour le titre aux yeux de tous les observateurs, les partenaires de Vassilis Spanoulis ont fait vibr√© toute la plan√®te en r√©alisant ce que l'on consid√®re¬†jusqu' √† ce jour comme √©tant ¬†le "hold-up" du si√®cle dans l'histoire de l'Euroleague. Men√©, domin√©, voir m√™me humili√© avant la pause par le CSKA Moscou, l'Olympiakos r√©ussira dans la seconde p√©riode √† retourner compl√®tement la situation gr√Ęce √† un Kostas Papanikolaou de feu et un Evangelos Mantzaris d√©cisif en sortie de banc, mais le grande d√©livrance¬†√©tait venu¬†d'une contre attaque historique √† 9 secondes de la fin du match men√© par le maestro Vassilis Spanoulis qui d√©livre un v√©ritable caviar √† l'intraitable Georgios Printezis et le CSKA est crucifi√© sur une touch√©e m√©morable. Coup de tonnerre dans l'Arena Sinan Erdem d'Istanbul, Andrei Kirilenko compl√®tement assomm√© file directement aux vestiaires et l'Olympiakos remporte donc le titre √† la plus grande surprise g√©n√©rale.

 

ball-leaves-hand-of-georgios-printezis-olympiacos-piraeus.jpg 

 

 

Un go√Ľt tr√®s amer pour les survivants de ce naufrage historique !

 

Qui aurait pu croire que ces deux √©quipes se retrouveront √† nouveau cette ann√©e au Final Four ? C'est chose faite, le CSKA et l'Olympiakos sont encore l√†. Les partenaires de Milos Teodosic, Viktor Khryapa, Nenad Krstic, Sasha Kaun et Andrey Vorontsevich (survivants du dernier naufrage) auront √† coeur de prendre leur revanche face au club grec, tenant du titre. Lors des quart de finales, CSKA avait √©limin√© les espagnols de Caja Laboral en quatre manches (3-1), tandis que l'Olympiakos a d√Ľ attendre la cinqui√®me manche d√©cisive √† Ath√®nes pour valider son ticket pour Londres apr√®s avoir trembl√© pendant toute la rencontre face √† Anadolu Efes Istanbul de Jordan Farmar. Cette demi-finale entre l'Oly et le CSKA promet d'√™tre spectaculaire et chaude bouillante. On suivra de tr√®s pr√®s la bataille tactique entre le coach italien du CSKA Ettore Messina et l'entra√ģneur grec de l'Olympiakos Georgios Bartzokas. Ca sera l'une des cl√©s de cette affiche pas comme les autres. Une chose est certaine, il y aura du beau monde sur le parquet de l'O2 Arena et l'ambiance sera indiscutablement au rendez-vous pour le plus grand plaisir des fans qui feront le d√©placement ou qui resteront devant leurs √©crans t√©l√©viseurs.

 

 

Real Madrdi vs FC Barcelone Regal, c'est du très lourd, un vrai classico !

 

Pour la première fois dans l'histoire de l'Euroleague, le classico s'invite au Final Four dans un contexte particulier.

 (Version Football). En effet, les deux rivaux éternels qui ont quasiment déjà perdu tout espoir de remporter le Champions League cette saison après avoir été  balayé (4-0 et 4-1) par les deux clubs allemands (Bayern Munich et Borussia Dortmund) en demi-finale de la C1, comptent énormément sur leurs équipes de basket-ball pour sauver cette saison 2012-2013. Désormais, Real Madrid et FC Barcelone Regal (version basket-ball) représentent l'espoir de tout un peuple (merengue et catalan). Le hasard des choses veut que le chemin de ces deux  rivaux - qui ont marqué la saison régulière de leurs empreintes - se croise dans la capitale londonienne.

 

tumblr_mcday7Z9RS1qfwcppo1_500.jpg

Qui de Juan Carlos Navarro et de Rudy Fernandez aura le dernier mot ?

 

Les deux supers stars espagnols se connaissement parfaitement bien. Coéquipiers en Roja, "Rudy Airlines" et "la Bomba" sont des véritables  "Team Player" en raison de leurs performances et de leurs influences sur les résultats de leurs équipes. Quatre fois nommé MVP Semaine cette saison en Euroleague, Fernandez est au sommet de sa carrière, mais il devra compter sur une équipe de Madrid souvent spectaculaire et difficile à cuire pour éliminer des catalans qui vendront chèrement leur peau. Barcelone devra bien surveiller le jeune arrière américain Jaycee Carroll toujours efficace derrière la ligne des trois-points. Dans tout les cas, c'est du 50-50 entre ces deux poinds lourds européens. Depuis plus de 10 ans, le Real Madrid qui est le club le titré de l'Euroleague (8 titres) devant Panathinaikos Athènes (6 titres), court derrière un 9e titre de son histoire ! Tandis que Barcelone qui avait remporté son dernier titre de l'Euroleague en 2010 à Paris Bercy est souvent régulier ces dernières années au Final Four. Explosé par le Panathinaikos de Romain Sato lors des playoffs 2011, Barcelone avait manqué l'occasion de disputer le Final Four à domicile et les catalans n'ont pas oublié ce mauvais souvenir. Cette année, Ils ont réussi à se débarrasser de la redoutable formation du Panathinaikos après cinq manches pour valider leur billet pour Londres. Quand au Real qui ne cesse d'impressionner par son jeu très collectif, avait baladé face au Maccabi Tel-Aviv (3-0) lors des quart de finales. Les merengues devront se méfier de la jeune révélation espagnole de 19 ans Alejandro Abrines décisif ces derniers temps.  Rendez-vous à Londres du 10 au 12 mai prochain, asseyez-vous confortablement car ça va déménager !

 

Un africain au Final Four de Londres !

 

Apr√®s les deux grandes stars du basket-ball africain, Romain Sato (trois fois) et Boniface Ndong (2 fois), un autre joueur africain repr√©sentera le continent africain lors du Final Four de Londres. Il s'agit du jeune pivot s√©n√©galais de 22 ans Papa Mbaye (2.09 m) √©voluant au FC Barcelone Regal. Papa Mbaye avait int√©gr√© l'√©quipe pro l'√©t√© dernier apr√®s le d√©part de son a√ģn√© Boniface Ndong pour le club turc de Galatasaray. Mbaye aura donc la chance de d√©couvrir l'ambiance du Final Four pour sa jeune carri√®re.¬†

 

playoff-bracket-mediapro      

PROGRAMME DU FINAL FOUR DE LONDRES

 

Vendredi 10 mai

 

18H 00 (17H 00 local) : Olympiakos Le Pirée vs CSKA Moscou

 

21H 00 (20H 00 local) : Real Madrid vs FC Barcelone Rgal

 

Samedi 11 mai vers 21H 00: Ceremony Efes Euroleague Awards

 

Dimanche 12 mai

 

18H 00 (17H 00 local) : Match de troisième place

 

21H 00 (20H 00 local) : La Grande Finale

 

Il faut noter que beaucoup d'évènements dont le Tournoi International Nike Junior auront lieu en même temps à Londres au moment de ce Final Four. Comme chaque année, il y' aura des invités de marque, des scouts venant de la NBA, NCAA, de l'Asie et plusieurs grandes personnalités. C'est la grande fête du basket-ball européen !

 

 

 

 

Retour à l'accueil