lietuvos-rytas-vilnius-media-day-2013.jpg

Lietuvos Rytas

 

L'Equipe

 

Coach : Dirk Bauermann

 

Roster :

 

- Arrières : Steponas Brabauskas, Edvinas Seksus, Dovydas Redikas, Renaldas Seibutis, Martinas Gecevicius, Omar Cook, Paulius Dambrauskas

- Ailiers : Milenko Tepic, Juan Palacios, Gediminas Orelik, Eimantas Bendzius, Darius Songaila, Steven Jelovac

- Intérieurs : Tautdvytas Lideka, Andreas Glyniadakis

 

 

La star

 

Amateurs de NBA, son nom vous dit forcément quelque chose. Le club de Rytas a frappé un grand coup à s'adjugeant le très expérimenté Darius Songaila, qui a cartonné ces deux dernières années avec le club de Donetsk (plus de 16 points de moyenne). Songaila, qui a disputé pas moins de 8 saison en NBA (Washington, Chicago, Phladelphie ou encore New Orleans) pour une moyenne de points plus que correcte connait le plus haut niveau et fera partie des cadres de cette équipe lituanienne. Il connait également l'Euroleague puisqu'il l'a disputé à 2 reprises avec le CSKA Moscou puis plus récemment avec Galatasaray. Songaila possède une moyenne de 10,5 points en carrière en Euroleague.

 

Le joueur à suivre

 

Il est à suivre puisqu'on le connait bien, nous français. Juan Palacios, ancien pensionnaire du champion de France en titre la JSF Nanterre a rejoint l'équipe de Rytas durant l'hiver. Comme son ancienne équipe il disputera donc l'Euroleague cette saison et nous sommes curieux de savoir si le joueur Colombien sera capable de se faire une place dans la cour des grands.

 

Le facteur X

 

En réalité, ils sont deux facteurs X. Martynas Gecevicius et Omar Cook devront être les deux joueurs les plus prolifiques de cette équipe de Rytas. Gecevicius a réalisé un très gros tournoi de qualification avec une performance mémorable à plus de 30 points. De son côté, Omar Cook est un habitué de la compétition avec plus de 6 participations à son actif. Joueurs capables du meilleur comme du pire, notamment au niveau de l'adresse, leurs performances seront déterminantes dans l'avenir de l'équipe Lituanienne durant la compétition.

 

Il faut s'attendre à quoi?

 

Petit poucet de ce groupe D, il est difficile d'envisager que l'équipe de Rytas puisse s'en extraire. Difficile également d'envisager qu'elle puisse prendre le dessus sur des adversaires tels que l'Etoile Rouge, ou le Maccabi. En toute logique, elle devrait batailler pour éviter la dernière place du groupe avec l'équipe russe de Kuban.

 

 

 

Retour à l'accueil