ROMAIN-SATO--VALENCIA-BASKET-.png

Ce mercredi matin à l'occasion de l'entraînement de Valencia Basket, News Basket Bêafrika s'est entretenu avec la star centrafricaine Romain Sato, qui a accepté de nous confier ses sentiments avant la finale aller de l'Eurocup contre l'équipe russe d'Unics Kazan (jeudi 1er mai à 18h30). Malgré l'énorme pression autour de cette finale, Sato toujours disponible et grand ambassadeur de la République Centrafricaine, n'a pas manqué l'occasion d'évoquer la crise que traverse son pays et a lancé un appel à tous les centrafricains d'oeuvrer pour la paix, en arrêtant la violence, car selon lui, le peuple a été toujours uni et jamais le pays s'est retrouvé dans ce genre de situation. Il a également montré sa tristesse, tout en gardant espoir que la paix reste possible.

 

Né à Bimbo en République Centrafricaine, Sato qui a passé toute son enfance au KM5 (le poumon économique de la capitale et quartier où les musulmans et les chrétiens vivaient à l'époque ensemble en parfaite harmonie), arborant les couleurs du Red Star Dongo Club et de la sélection nationale, adulé par tout un peuple uni comme un seul homme, a du mal à expliquer la situation que traverse son pays depuis plusieurs mois.

 

"C'est vraiment dur pour moi de voir ça, pas seulement pour moi, mais pour tous les centrafricains qui vivent en europe et partout dans le monde. Je veux dire au peuple centrafricain d'arrêter cela, car ce n'est que comme ça que la paix reviendra dans notre pays. On a toujours vécu ensemble. Une personne ne doit pas être tuer juste parce qu'il est chrétien ou musulman." a déclaré Sato à notre micro.

 

Romain Sato, considéré comme étant l'un des meilleurs défenseurs en europe pour ne pas dire "le meilleur", nous a également confié qu'il est plus que jamais motivé de remporter l'Eurocoupe cette saison pour l'Afrique toute entière, en particulier pour son pays la République Centrafricaine qui sombre dans le K.O depuis plusieurs mois. Il faut noter que Sato a l'ultime occasion de devenir l'un des rares joueurs ayant remporté à la fois l'Euroleague et l'Eurocup au cours de leur carrière avec deux clubs différents si Valencia Basket venait à s'imposer face aux redoutables russes d'Unics Kazan qui n'ont perdu que deux matchs cette saison, un bilan exceptionnel.

 

SATOOO.png

Romain, si tu venais à remporter l'Eurocup, à qui dédiras-tu ce trophée?


"Je remercierai Dieu si je gagne ce trophée car c'est grâce à lui que je suis aujourd'hui à Valencia. Parce que partout où je vais, j'ai gagné des titres, et c'est aussi pour l'Afrique, pour mon pays d'abord. La Centrafrique rencontre beaucoup de problèmes en ce moment et j'espère que si je peux gagner ce titre, c'est pour dire au peuple centrafricain que la paix peut revenir dans notre pays. La paix sera possible quand les gens travailleront ensemble, s'unissent et se parlent. On est tous des centrafricains, il n'est pas question de dire chrétiens ou musulmans".

 

Romain Sato, l'homme qui possède 11 trophées collectifs à son actif en huit saisons, vraiment impréssionnant!

 

Valencia Basket (premier club en europe à avoir battu le Real Madrid sur le sol espagnol) qui reste sur un excellent bilan en Liga Endesa (26 victoires et 3 défaites) court derrière son troisième titre d'Eurocup après celui remporté en 2003 et 2010. C'est la 4e finale de l'histoire du club en Eurocup, un record, car aucune équipe en europe n'a fait mieux. Unics Kazan est averti, car jusque là, Romain Sato (champion dans l'âme) a perdu qu'une seule finale (Coupe de Grèce en 2011) sur les douze disputées au total dans sa carrière. Il faut savoir aussi que l'ailier centrafricain a une particularité de gagner au moins un titre ou disctinction individuelle par saison partout où il es passé, c'est à dire avec les Fauves de Bas-Oubangui, les Xavier Musketeers, les San Antonio Spurs, Sicc Cuccine Jesi (Série B italienne), le FC Barcelone Regal, Montepaschi Siena, le Panathinaikos Athènes et le Fenerbahçe Ulker.

 

Nommé MVP de la série italienne en 2010, Sato a été élu plusieurs fois MVP en Euroleague, et a disputé pas moins de trois Final Four avec deux clubs différents, le Montepaschi Siena et le Panathinaikos Athènes. Avec la biancoverde, il a déjà disputé l'Eurocup (ULEB Cup) lors de sa première saison (2006-2007) pour une moyenne par match de 14.2 points dont 49.4% de réussite à deux points, 40% derrière l'arc, 75% aux lancers francs, 6 rebonds, 1 passe et 1.5 d'interception pour 17.6 d'évaluation en 27 minutes.

 

10325782_630380490369511_905233518182739350_n.jpg

Cette saison en Eurocup, Sato a évolue comme étant le meilleur défenseur de la compétition et comme leader incontesté de Valencia Basket. De par son immense expérience et sa polyvalence hors du commun, il est le seul joueur à avoir débuté tous les matchs de Valencia cette saison en Eurocoupe et en Liga Endesa. Actuellement 3e meilleur shooteur à trois points et 7e meilleur rebondeur du championnat espagnol, Sato est au top de sa forme et ses statistiques le témoignent valablement. Le coach croate Vélimir Perasovic sait qu'il devra non seulement compter sur son rouleau compresseur (Justin Doellman, Bojan Dubljevic, Sam Van Rossom, Oliver Lafayette, Rafa Martinez, Pau Ribas, Vladimir Lucic et Pablo Aguilar) mais il sait aussi combien il aura besoin d'un guerrier comme Sato, prêt à se sacrifier pour l'intérêt collectif et capable de bien défendre sur tous les postes et de scorer s'il le faut. Ce sera très intéressant de suivre le duel qui opposera Sato à son ancien coéquipier du Panathinaikos Athènes Kostas Kaimakoglou avec lequel il a remporté l'Euroleague en mai 2011 à Barcelone.

 

PIC_0116.JPG

Du côté des russes d'Unics Kazan, Sato n'est pas étranger, car le centrafricain a déjà joué avec les deux autres grecs de l'équipe à savoir Nikos Zizis au Montepaschi Siena et Ian Vougioukas au Panathinaikos. Il connait aussi bien les dinosaures de l'Euroleague comme Cheik Eidson, l'international russe Dimitry Sokolov, Valdimir Veremeenko et Nikita Kurbanov, mais le principal danger reste tout de même l'ancien laker Andrew Goudelock, élu doublement MVP cette saison (VTB League et Eurocup). Une chose est certaine, ce cette finale aller s'annonce déjà explosive et palpitante entre les deux équipes. Rendez-vous ce jeudi à 18h30 au Pabellon Municipal Fuente De San Luis pour ce grand choc européen. Match à suivre en léger différé (19h00) sur les antennes françaises d'Eurosport 2.

 

 

 

 

Voici quelques images de la séance d'entraînement d'Unics Kazan

 

PIC_0117.JPG

 

PIC_0102.JPG

 

PIC_0112.JPG

 

PIC_0098.JPG

 

PIC_0119.JPG

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil