{154CF23F-8C49-4BDF-896A-10200D56221D}huge h-copie-1

Après avoir été accrochée pendant 35 minutes, la France s’en est remis à un exceptionnel Tony Parker (28 points) pour s’imposer face à l’Ukraine 77 à 71. Une équipe d’Ukraine qui avec ses 13 tirs à trois points a poussé la France dans ses derniers retranchements. La France est donc assurée d’être au second tour.

 

La France a très mal entamé la rencontre face aux shooteurs ukrainiens qui n’ont pas mis longtemps à se mettre en action, profitant du manque d’agressivité en défense pour mener 12-4 après 4 minutes. C’est Tony Parker qui a lancé les bleus avec encore une fois des pénétrations dont il a le secret pour recoller quelque peu. Mais c’est surtout en défense que la France a haussé le rythme pour compenser une très grande maladresse extérieure de l’autre côté du terrain avec un 0/7  à trois points lors du premier quart. Heureusement pour la France, l’Ukraine n’a marqué que 4 petits points lors des 6 dernières minutes et c’est sur le score de 16-14 en faveur des jaunes que le premier quart s’est conclu.

 

En second quart la France a continué sur le même rythme défensivement, limitant les Ukrainiens à 0 point sur une période de 5 minutes mais malheureusement comme en premier quart l’adresse n’a pas été au rendez-vous à l’image de nombreux paniers manqué sous le cercle, s’ajoutant à cela 9 ballons perdus. C’est donc sur la ligne des lancers (14/17 à la pause) que les bleus ont assuré le scoring après avoir provoqué rapidement 5 fautes aux hommes de Mike Fratello. Et malgré des paniers importants de Tony Parker et Boris Diaw les Ukrainiens ont gardé la tête en retrouvant un peu leur adresse pour finalement virer en tête à la pause 36-35.

 

Le rythme du troisième quart temps a été beaucoup plus rapide ce qui a profité aux bleus qui sont passés devant pour la première fois malgré l’adresse insolente de Pooh Jeter à l’extérieur. C’est finalement grâce à Boris Diaw et à deux tirs à trois points de Mike Gelabale que la France a fait le premier break 51-46. Un break de courte durée puisque l’Ukraine a recollé immédiatement grâce toujours à leurs shoots à trois points tandis que la France a connu une fin de quart compliquée à l’adresse.  C’est sur le score de 51-51 que les deux équipes ont entamé le dernier.

Un dernier quart où les bleus ont mis 5 minutes avant de créer le premier break, qui coïncide avec le retour en jeu de Tony Parker qui a alors fait un festival avec 9 points de suite pour un 16-2 fatal à l’Ukraine.

 

Tony Parker termine avec 28 points dont 15 en 5 minutes dans le dernier quart. Boris Diaw ajoute 15 points et Mike Gelabale 10. Côté Ukrainien Pooh Jeter termine avec 20 points.

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil