-E05641C0-E95C-45D1-9C1B-54BFC86F7D8D-flexible.jpg

La France va entamer le second tour avec deux victoires grâce à son succès sur la Belgique 82 à 65. Mais que ce fut dur puisque la France a montré deux baskets. Une première mi-temps catastrophique et une seconde impressionnante.

 

Une nouvelle fois les bleus ont connu une entame de match difficile et c’est le moins que l’on puisse dire. Toujours les mêmes problèmes puisque comme face à l’Ukraine ou l’Allemagne la France a manqué d’agressivité défensive et a laissé la Belgique installer son jeu et trouver de nombreuses positions à trois points. Résultat un 4/7 derrière la ligne dont 3/4 pour Sam Van Rossom et pas moins de 30 points encaissés ! Cela aurait pu passer avec un jeu offensif aussi huilé et avec la même réussite que la Belgique mais ce n’était pas vraiment le cas et à la fin du premier quart le score était de 30 à 19.

 

Le début de second quart a été bien plus intéressant défensivement avec une jolie agressivité montré par la second unit menée par Joffrey Lauvergne, Antoine Diot et Florent Pietrus. Résultat la Belgique n’a marqué que 3 petits points en 5 minutes et 30 secondes. Mais voilà, mis à part un shoot à trois points de Lauvergne qui a permis de revenir à 6 points, les bleus ont un le plus grand mal en attaque et n’ont ensuite marqué que deux petits points en 5 minutes. Malgré le retour d’un Tony Parker agressif, de l’autre côté les Belges ont continué à balancer longue distance et à prendre le dessus sur la défense française pour compter jusqu’à 15 points d’avance. un écart finalement limité à 12 points à la pause après un tir à trois points de Mike Gelabale et un panier de Boris Diaw dans les 70 dernières secondes. Une équipe de Belgique qui est rentré aux vestiaires avec un joli 7/13 à trois points et 55.9% aux tirs.

 

La seconde mi-temps a été  totalement différente de la première et la France est revenue sur le parquet remontée. Menée par une énorme présence d‘Alexis Ajinça sous le cercle et par un duo Tony Parker-Nando de Colo survolté, la France a collé un 14-0 à la Belgique pour passer devant de 3 points après 6 minutes. Incapables de marquer le moindre panier les Belges ont vu la France prendre 11 points d’avance après deux trois points d’Antoine Diot.

Après un quart temps monumental, remporté 32 à 9,  La France a viré en tête de 11 points avant le dernier acte

Un dernier quart commencé par un 6-0 pour la Belgique avec deux tirs à trois points, mais Antonie Diot a calmé les ardeurs de nos voisins encore à longue distance. Bloqués par l’excellente défense française les Belges n’ont ensuite jamais pu revenir et inquiéter les bleus.

 

Encore une fois Tony Parker réalise un grand match avec 20 points et 6 passes. Mais il a reçu l’aide de Boris Diaw (12 points), Antoine Diot (9 points), Joffrey Lauvergne (14 points), Mike Gelabale (13 points) et Alexis Ajinça dont les stats ne reflètent pas son match (6 points, 7 rebonds et 2 contres).

Pour la Belgique Axel Hervelle signe 13 points et Sam Van Rossom 12.

 

 

 

Retour à l'accueil