-9C47CA0D-8BAF-4D7D-B883-B987AA964557-flexible.jpg

Première victoire de l’Espagne dans ce second tour face à l’équipe annoncée la plus faible du groupe, la Finlande. L’équipe de Marc Gasol s’impose sans forcer 82 à 56.

 

L’Espagne a été accrochée dans le premier quart avec un niveau de jeu bien loin de ce qu’elle nous a habitués et après 5 minutes la Finlande n’était qu’un point derrière (10-9) avec un énorme Petteri Koponen auteur des 9 premiers points de son équipe, en balade face à Ricky Rubio. Profitant de la maladresse des Finlandais (4/16 à trois points à la pause), déréglés depuis quelques matchs (32.3% sur le match) l’Espagne a viré en tête de 3 points dans le sillage d’un Jose Calderon parfait, auteur de 10 de ses 23 points en premier quart.

 

C’est en fin de second quart que l’Espagne a enfin passé la seconde notamment offensivement, avec un 13-4 qui leur a permis d’entamer la seconde mi-temps avec 12 points d’avance.

 

-85849BA3-675F-4558-8F05-C56ECC791E2A-flexible.jpg

L’Espagne a un peu plus haussé le rythme en début de seconde période en ne laissant aucune solution aux Scandinaves qui ont encaissé un 10-0 en 5 minutes. Bien lancé, l’Espagne a vu la Finlande revenir un peu sur un 6-0 suite à la sortie de Marc Gasol en fin de quart, véritable baromètre de son équipe. Les Ibères ont finalement entamé le dernier quart avec un matelas confortable de 16 unités.

 

Un dernier quart sans suspens où la Finlande s’est écroulée et l’Espagne a déroulé avec un Calderon en chaleur en début de quart. Finalement l’écart est monté à 26 points correspondant à l’addition finalé.

Lundi face à l’Italie l’Espagne devra montrer un meilleur visage afin de ne pas se faire surprendre.

 

Les Highlights:

 

 

 

 

Retour à l'accueil