Z_20130809-224133-1.jpg

Alexis Ajinca a largement contribué à la victoire face à l'Allemagne - Bellenger/IS/FFBB

 

Face à une équipe allemande insolente d’adresse et devant 4 500 personnes, les Bleus se sont imposés pour la seconde fois sur le score de 74 à 66. Une première victoire dans ce tournoi, au cours de laquelle le strasbourgeois Alexis Ajinca a brillé.

 

En début de rencontre, l’Allemagne impose le rythme et aligne derrière l’arc à cinq reprises, forçant Vincent Collet à rappeler ses troupes (4-15, 5’). Le temps mort porte ses fruits. Comme à chaque fois, Tony Parker reprend les choses en mains et relance son équipe tandis que Boris Diaw sert un caviar à Nando De Colo. Les Français infligent un 8-0 à leurs adversaires (12-15, 6’). La défense française se durcit et à la fin du premier quart temps, les Allemands (6/10 à 3pts) mènent 24-30.

 

Entré en jeu, Evan Fournier sert immédiatement Antoine Diot qui inscrit à trois points. Vincent Collet fait tourner son effectif et après 14 minutes de jeu, les douze joueurs alignés ce soir sont entrés sur le parquet. La jeunesse est sur le terrain et Fournier, à 3pts, égalise (32-32, 17’). De son côté, Ajinca est très efficace. A la fin de la première mi-temps, les Bleus sont devant (41-38, 20’).

 

Au retour des vestiaires, Nicolas Batum (11pts, 2 rbds, 5 interceptions, 4 passes) est au four et au moulin. L’ailier de Portland fait le show au dunk et au contre, enflammant le Rhénus. Mais rapidement, le Strasbourgeois Ajinca écope de sa 3e faute personnelle. Les Bleus virent en tête, mais Pleiss Tibor s’illustre à 6,75m. Fin du 3e quart temps, 60-52.

 

Lucas Staigner (15pts) continue son festival à 3pts (4/7). Mais la France compte désormais dix longueurs d’avance (65-55, 33’). Les Bleus récitent leurs gammes et Alexis Ajinca (17pts, 7 rbds, 21 d’évaluation), sur un magnifique mouvement dos au panier puis sur un contre énorme, assure la victoire. Au final, les tricolores s’imposent pour la seconde fois face à l’Allemagne sur le score de 74-66.

 

France-Allemagne : 74-66

 

Déclarations d'après match :  

 

Vincent Collet : "On a eu une entame laborieuse. On était sur le courant alternatif mais on a su revenir dans le match en étant plus disciplinés et plus rigoureux. Le point noir ce soir ce sont les 17 balles perdues. L'objectif de ce tournoi est de progresser chaque jour. Nous sommes en pleine phase de préparation et les choses vont rentrer dans l'ordre."

 

Alexis Ajinca : "Je me suis très bien senti ce soir. J'ai eu beaucoup de ballons. Je vais continuer à jouer de plus en plus dur. Je me sens bien intégré dans l'équipe et j'espère que cela va continuer." 

 

hellasprintezisbasketdiloseisfotobasket.jpg

L’autre rencontre : Grèce-Croatie : 87-85

 

En ouverture du tournoi de Strasbourg, la Grèce a battu la Croatie sur le score de 87-85. Dans un match de haute intensité, les deux équipes se sont rendues coups pour coups et ont fait preuve d’une belle adresse tout au long de la rencontre. Au retour des vestiaires, sous l’impulsion de Mavrokefalidis Loukas (9pts dans le 3e quart), la Grèce creuse l’écart mais la Croatie répond toujours présent. Dans le money time, les deux équipes sont aux coudes à coudes et Bogdanovic Bojan égalise à 3pts à 7 secondes de la fin du match (85-85). La Grèce s’impose au buzzer sur un tir de Printezis Giorgos.

 

Audrey Canlet, à Strasbourg

 

 

 

Retour à l'accueil