carmelo_anthony_resign_new_york_knicks_return.jpg

Phil Jackson a beau s’estimer confiant en apparence ces derniers jours, il se peut que ce ne soit là qu’une façade qui cacherait une incertitude plus ample que prévue au sujet de l’enivrante interrogation revenant sans cesse sur le tapis mécanique : « Mais où signera Carmelo Anthony la saison prochaine ? »…

 

Si ce questionnement pour le moins redondant n’est plus à être accolé à celui de LeBron James désormais, il a pour seul et unique but de scier les nerfs des partisans du scoreur mis en lumière et des fans de New York qui ne savent plus où donner de la tête.

 

« Les Knicks sont passés de l’état de confiants à apeurés, puis confiants encore et de nouveau apeurés », confie Marc Stein d’ESPN.

 

En effet, cette attente, qui paraît une éternité avant que « Melo » ne se décide pour de bon, traduirait, selon le célèbre journaliste Stephen A. Smith, son envie préoccupante de ne pas voir s’envoler si facilement une véritable opportunité de jouer et de briller avec les Bulls de Chicago. N’étant plus un secret pour personne, Anthony aurait un faible pour la science stratégique de Tom Thibodeau et aurait besoin d’un temps de réflexion supplémentaire afin de savoir dire non à ce rapprochement. D’un autre côté, l’enfant de Red Hook de 30 balais ne souhaite pas abandonner sa ville de cœur et croit toujours autant à la recette victorieuse du succès, miroitée par le « Zen Master » en personne. Par ailleurs, la franchise de l’Illinois pourrait offrir à l’ancien de Syracuse un contrat lucratif pouvant aller jusqu’à 73 millions de dollars sur 4 ans, tout en cherchant à inclure, dans l’ombre des projecteurs, une troisième équipe qui servirait de maillon manquant à l’élaboration d’un possible sign-and-trade, autre voie par laquelle les Taureaux s’attacheraient les services du septuple All-Star. Enfin, maintenant que LeBron ait fait son choix, la sienne ne devrait plus tarder outre mesure.

 

Ainsi dans l’attente de sa prise de décision, tout demeurerait encore possible pour les prétendants à la main de Carmelo Anthony, de la Grosse Pomme à Windy City , la piste « Lakers » étant morte selon les dernières informations.

 

Source texte : Chicago Daily Herald

 

 

 

Retour à l'accueil