lorbek-2710.jpg

 

En partance pour les San Antonio Spurs, l’intérieur slovène s’est vu proposer un contrat en or massif.

 

 

Update : Le suspence a pris fin puisqu’Erazem Lorbek vient officiellement de se réengager avec le club catalan. Une chose est sure : pour l’intérieur, ce nouveau contrat (qui courtdésormais jusque juin 2015) est un « Regal ».

 

Les Spurs pensaient avoir remporté la mise dans le dossier Erazem Lorbek mais le FC Barcelone vient de répliquer. Et de quelle manière. Selon El Mundo Deportivo, le Barça aurait proposé un contrat sur plusieurs saisons à son intérieur assorti d’un salaire annuel avoisinant les 3 millions d’euros.

 

Une offre colossale qui ferait du MVP des finales espagnoles 2011-12 le joueur le mieux payé du basket espagnol puisque, à titre de comparaison, Rudy Fernandez, qui vient de signer au Real Madrid, va percevoir 2.7 millions d’euros par an, et Juan-Carlos Navarro en touche 2.4 millions à 32 ans.

 

Le départ du Slovène, qui semblait inéluctable il y a quelques semaines, pourrait donc être remis en question.

 

Toutefois, San Antonio, qui possède les droits du joueur, a la possibilité de surpasser cette proposition dans le mesure où le joueur a été drafté au second tour, par les Indiana Pacers, en 2005.

 

Reste que, selon toute vraisemblance, les Texans ne partiront pas dans la surenchère. D’autant plus que Tiago Splitter, en 2010, avait préféré découvrir la NBA plutôt que de répondre favorablement aux euros proposés par Caja Laboral.

 

La saison passée, en Euroleague, Lorbek tournait en moyenne à 13 pts, 4.6 rbds et 1.3 pd pour 15.1 d’éval.

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil