10325778_10152064293747256_6314660458274271241_n.jpg

Vainqueur de l'Eurocoupe 2014 la semaine dernière, Valence porté par le stratosphérique Justin Doellman (22 points et 30 d'éval) est resté sur sa bonne dynamique de la saison en battant Séville après prolongation (99-91) ce dimanche midi en match de la 32e journée de Liga Endesa. C'est la 28e victoire des hommes de Vélimir Perasovic cette saison en championnat espagnol. Déjà assuré de terminer au moins à la deuxième place du classement de la saison régulière, Valence va devoir se battre avec le Real Madrid pour le fauteuil de leader. Avec un match en retard, les Valencians reviennent provisoirement à deux victoires des merengues. Et en cas d'un succès jeudi prochain à Tenerife, le Taronja reviendra à un pas du Real (30-2). Il faut noter que Valence a concédé que trois défaites cette saison en championnat espagnol, devenant le meilleur dauphin de l'histoire de la saison régulière de Liga Endesa.

 

Bousculés devant leur public du Pabellon Municipal Fuente pendant 40 minutes par des valeureux Andalous, les Valencians ont puisé dans leur réserve avant de s'imposer après prolongation. Menés au score dans le 4e quart, les partenaires de Rafa Martinez (15 points) et de Bojan Dubljevic (15 points) ont réussi à inverser la tendance (88-85) grâce à un shoot assassin derrière l'arc du jeune ailier serbe Vladimir Lucic (12 points) à moins de 3 secondes (2.90s) de la fin, pensant déjà avoir fait le plus dur, mais les sévillans n'abdiquent pas et égalisent au buzzer pour faire durer le suspens dans un silence de cathédrale.

 

En prolongation, Valence retrouve son intensité défensive habituelle dans le sillage de son trio Doellman-Dubljevic-Martinez et parvient à éteindre une équipe de Séville à bout de souffle. Le Cajasol Séville n'est donc pass passé aussi loin d'un exploit ce dimanche. Le jeune intérieur tchèque Tomas Satoransky (19 points et 6 rebonds pour 29 d'éval) s'est mis en valeur dans cette rencontre. Il a été bien épaulés par l'américain Marcus Landry (16 points) et par Marcos Mata (17 points).

 

10177214_10152064246832256_420978789853966065_n.jpg

Marcus Landry s'est offert le dunk de la semaine en postérizant Bojan Dubljevic

 

Actuellement 7e au classement devant le Laboral Kutxa Vitoria (16-15) avec un bilan de 17 victoires et 15 défaites, Séville n'est pas inquiet et conserve sa place pour les playoffs. 

 

 

 

Retour à l'accueil