1402351515000-USP-NBA-Finals-Miami-Heat-at-San-Antonio-Spur.jpg

Certains ont rigolé devant la scène, d’autres ont balancé leur télécommande à-travers la fenêtre. Quoi qu’il en soit, la NBA n’a pas hésité une seule seconde : D-Wade a été prié de verser 5000$ à ses supérieurs, pour avoir outrageusement floppé pendant le Game 2 des Finales.

 

Il était quand même difficile de retenir un sourire, au moins une grimace amusée, en voyant Manu Ginobili défendre sur l’arrière du Heat et provoquer cette amende. L’Argentin est en effet reconnu dans le monde entier pour sa domination totale dans la discipline, lui qui a rendu fou des dizaines de défenseurs dans sa carrière par ses arabesques exagérées et sa capacité à mettre les arbitres dans sa poche. C’est donc en plein second quart-temps ce dimanche que le meilleur marqueur de l’histoire du Heat a obtenu l’Oscar de ces PlayOffs, avec un flop qu’il ne reconnait même pas : tactique logique.

 

« Il a voulu intercepter la balle et m’a touché. C’était sifflé tard par l’arbitre, mais c’était sifflé. J’ai vu Manu arriver du coin de l’oeil et il voulait voler le ballon, tout ce qui m’importait c’était d’être sûr qu’il ne m’intercepterait pas. Il me touche, l’arbitre siffle faute, on enchaine. »

 

C’est la 5ème amende durant ces PlayOffs, et c’est surtout très rare de voir une star en prendre. On a déjà vu quelques réactions amusantes sur les réseaux sociaux, de nombreux fans applaudissant le fait qu’un joueur du Heat soit sanctionné. Cependant, Manu n’a toujours pas eu la moindre amende, alors qu’il a sorti un paquet de belles performances sur ces 8 dernières semaines : l’heure de régler les finances dès ce soir ?

 

 

 

Retour à l'accueil