130411-vsINDgal-07.jpg

Les Brooklyn Nets ont sans doute réalisé leur meilleur mi-temps de la saison hier soir face aux Pacers. En shootant à 65% aux tirs et en profitant d’un Deron Williams en feu (25 points, 8 passes décisives dans cette période) et d’un trio Lopez-Johnson-Williams en plein forme (52 des 69 points en première mi-temps) les Nets arrivèrent à la pause avec 19 points d’avance (50-69). Cet écart monta jusqu’à 24 unités avant la révolte des Pacers. David West devient tout à coup innarêtable (11/13 aux tirs, 26 points), Paul George met enfin dedans à l’extérieur (21 points) et s’occupe du cas Deron Williams en défense. Indiana revient dans un premier temps à 4 longueurs avant même de prendre la tête pour la première fois de la rencontre avec moins de 5 minutes à jouer (101-99).

 

Entre temps, Reggie Evans s’est fait éjecter de la rencontre pour une deuxième technique à cause d’un lancer de bandeau. Les Pacers prennent le-dessus au rebond (12 rebonds offensifs) et leur pression défensive semble faire la difference. Il faudra alors deux énormes tirs de Joe Johnson (24 points) puis Brook Lopez (24 points) et quelques passes bien senties de Deron Williams (14 au final) pour que les Nets passent un 12-3 et partent d’Indiana avec la victoire.

 

130411-vsINDgal-03.jpg

Ce succès assure au minimum la 4e place à l’est pour les Nets qui conservent également une petite chance de rattraper Indiana pour le troisième spot. Les personnes quant à eux peuvent s’inquiéter. Ils commencent notamment à prendre la mauvais habitude d’avoir des gros trous en début de rencontre

 

Score final: 109-117

 

 

 

 

Retour à l'accueil