646370.jpeg
Plein d’ambition en début de saison, Rouen aura vécu une année pénible. Aura même flirté un temps avec la relégation, avant de finir dans le ventre mou.
Rouen, l'autre déception
Il y a deux déceptions claires dans cette saison de Pro B. La JA Vichy du Pivot Centrafricain Stéphane Dondon et, dans une moindre mesure, le SPO Rouen. Deux équipes cousines par leur budget élevé pour la division, par leurs ambitions d'accession… et qui se sont finalement battues pour ne pas être reléguées. Bataille finalement emportée par les Normands. Assez largement, puisqu'ils sont sauvés depuis fin avril, et une victoire sur le parquet d'Antibes.
Mais que cette saison fut compliquée, pour des Normands qui présentaient une équipe alléchante sur le papier. Et qui plus est rompue aux joutes de Pro B, avec des Charles Henry Bronchard, des Pierric Poupet, Klemensas Patiejunias ou Jason Siggers. Plus l'apport du très solide Alex Dunn dans la raquette. Hélas, malgré une première victoire renversante après prolongation contre la JAV, la mayonnaise n'a jamais réellement pris.

11313.jpg
Michel Veyronnet, dernière
Une défense trop permissive, une raquette dominée, avec Dunn pas à son niveau, et la saison s'est avérée compliquée dès son entame (trois victoires sur les dix derniers matches).
Les changements d'effectif n'y ont rien fait. Le SPOR a eu beau avoir troqué Thierry Rupert contre Samba Dia à Dijon, puis engagé Jacques Wampfler et libéré Cheikhou Thioune. L'équipe a passé son temps à naviguer juste au-dessus de la ligne de flottaison. Au point que l'entraîneur historique, Michel Veyronnet, a un temps été menacé.

Demain, il effectuera bien son dernier match sur le banc normand. Mais pour prendre du galon : il deviendra l'an prochain manager général du club. Car il aura finalement réussi à redresser la barre, l'équipe se retrouvant dans ses instants difficiles pour bien boucler la saison (quatre victoires sur les six derniers matches). Qui n'en restera pas moins une grosse déception.


Source: Yann Bayssat (La Montagne)

Retour à l'accueil