John-Wall-Washington-Wizards.jpg

 

Avant hier l'ancien agent de Michael Jordan a vivement critiqué John Wall et une bonne partie de la direction des Wizards. Mais hier soir  David Falk a fait des excuses publiques envers le meneur de Washington.

 

Dans une interview accordée au Washington Post, l'agent actuel de Jeff Green et de Roy Hibbert avait des mots assez durs envers le jeune meneur :

 

"Franchement si je devais choisir quelqu'un dans cette équipe ce serait Nene avant John Wall (...). Je suis sérieux, John Wall ne sent pas le jeu. Il sait uniquement jouer d'une seule manière (...)."

 

"Vous savez pourquoi seulement neuf équipes ont gagné le championnat sur ses quarante dernières années ? C'est parce pour 99% des General Manager ont préféré un John Wall à place d'un Kyrie Irving. Ils ont choisi un athlète plutôt qu'un vrai joueur de ballon. Et ce qui ne faut pas faire."

 

Heureusement notre Frenchy Kevin Seraphin a été épargné par les paroles de l'agent. Mais retournement de situation lorsque Falk adresse ses plus plates excuses auprès de John Wall et de la direction des Wizards.

 

John-Walls-been-huge-for-the-Wizards-but-is-he-a-franchise-.jpg

 

"Je veux présenter mes excuses à Ted Leonsis et Ernis Grunfeld pour avoir publiquement exposé mes opinions qui auraient dû n'être exprimées que dans le privé."

 

"Je veux également m'excuser publiquement auprès de John Wall. J'espère qu'il va ignorer mes remarques ou qu'il les affichera dans le vestiaire pour s’en servir comme une motivation. Finalement, qu'il devienne ou non un joueur majeur en NBA, il aura mieux à faire que d’écouter l’avis de critiques venant de professionnels ou d'amateurs."

 

Un tel retournement de situation parait suspect. Parce qu'il est vrai que le retour de John Wall a fait du bien aux Wizards même si son rendement reste encore faible par rapport à ses deux premières saisons et sa menace extérieure est très fragile avec toujours 0,07% à trois points. Des choses que John Wall devra vraisemblablement les améliorer au fil de la saison, lui qui revenait d'une longue période de blessure.

 

Les points soulevés par Falk sont fondés, certes dans un registre qui n'invite à aucun débat tellement le ton est monté. Mais revenir sur ses déclarations est un peu louche. David Stern aurait-il trouvé une nouvelle taxe pour la NBA visant les agents de joueurs ?

 

 

 

 

Retour à l'accueil