blatt

David Blatt a réalisé un triplé (Euroligue, Coupe nationale et Championnat) cette saison avec le Maccabi Tel-Aviv

 

Dan Gilbert et ses associés peuvent enfin décompresser… Après plusieurs semaines de traque sans relâche de leur futur entraîneur, leur troisième en trois ans, les dirigeants de la franchise de l’Ohio le tiennent enfin dans leur filet : tout juste vainqueur de l’Euroleague avec le Maccabi Tel-Aviv, David Blatt vient de donner son accord pour mener Kyrie Irving et ses comparses des Cavs vers la victoire et les PlayOffs. Âgé de 55 ans, David Blatt avait frappé un grand coup en 2007 en étant sacré champion d’Europe avec la Russie. Avec la sélection nationale russe, il a été également médaillé de bronze en 2012 lors des Jeux Olympiques de Londres.

 

Originaire du Massachusetts et ayant fait ses classes à l’Université de Princeton, le tacticien israélo-américain, ayant passé plus de 33 ans en Europe, devient le 20ème head coach des Cavaliers de Cleveland. Fidèle à lui-même, à sa culture de jeu offensive, Blatt, 55 ans, ne craint pas l’appel du risque et préfère jouer les premiers rôles dans l’Ohio plutôt que de seconder Steve Kerr chez les Golden State Warriors. La franchise a hésité longuement entre plusieurs figures respectables du circuit avant d’aller piocher sur le Vieux Continent, à la manière des Spurs en référence avec la probable venue d’Ettore Messina dans le Texas, un des visionnaires les plus respectés et les plus titrés. Selon le « Woj », David Blatt devrait signer dans les prochaines heures un contrat de quatre années (3 + une en option) d’une valeur avoisinant les 20 millions de dollars.

 

 

107812 81 103284 81

Ainsi, l’ensemble de la ville de Cleveland peut se réjouir de cet événement qui marquera certainement le début d’une évolution réussie pour son équipe, depuis le départ déchirant de LeBron James pour Miami en 2010. Sous ses airs d’éminence grise au regard sévère, Blatt n’en demeure pas moins un stratège hors pair qui, partout où il s’est embarqué, du championnat italien à la tête de la sélection nationale russe, n’est jamais reparti les mains vides. En somme, voici un réel pari pour les Cavaliers qui devraient réaliser ici une bien belle opération et se racheter depuis la sélection d’Anthony Bennett en première position l’an passé. De bonne augure pour l’avenir !

 

 

 

 

Retour à l'accueil