613x459--8-.jpg

 

Les Houston Rockets sont toujours une machine offensive prête à exploser à n’importe quel moment. Les Dallas Mavericks ont pu le vérifier à leur dépend hier soir. Alors que Dallas avait plutôt bine résisté en première mi-temps (54-51), le retour des vestiaires fût douloureux pour les coéquipiers de Dirk Nowitzki. Houston scora la bagatelle de 44 points dans le troisième quart-temps et remporta la période avec une marge de…27 points (44-17). Houston rentra 14 de ses 20 tirs et transforma es 6 balles perdues de Dallas dans la période en 14 points. Une véritable orgie offensive qui se conclura par un total de 136 points.

 

Le principal bénéficiaire de cette explosion offensive est Chandler Parsons. L’ex-étudiant de Florida a battu son record en carrière avec 32 points et une adresse aux tirs totalement insolante (12/13 dont 6/7 à 3 points). Jeremy Lin et James harden l’ont très bien épaulé en ajoutant 42 points. Les Rockets auront vraiment déroulé leur jeu puisqu’ils terminent avec 30 passes décisives pour seulement 13 balles perdues.

 

Chez les Mavs c’est la soupe à la grimace puisque les espoirs de playoffs se sont sans doute définitivement éteint hier soir à Houston. Dirk Nowitzki ne fût que l’ombre de lui même (8 points) mais, plus que l’attaque (12/27 à 3 points notamment), c’est l’incapacité à stopper l’attaque de Houston qui sonna le glas des Mavs. Rodrigue Beaubois est rentré en jeu dans le Garbage time et a scoré 7 points en 14 minutes.

 

Score final: 136-103

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil