14-mnt-wall-irving-800.jpg

Le staff de Team USA va devoir faire des choix en sélectionnant 12 joueurs sur les 18 présents au stage qui se déroule actuellement du côté de Las Vegas.

 

Parmi les postes où le choix sera le plus compliqué, il y a les meneurs de jeu. La concurrence est rude avec Stephen Curry, Derrick Rose, Kyrie Irving, John Wall et Damian Lillard. Garder les cinq serait une folie, il va donc falloir trancher.

 

Jerry Colangelo a déjà évoqué l’idée de prendre deux meneurs de jeu et trois arrières, capables de jouer sur l’aile. Si le coach Mike Krzyzewski aura bien sûr le dernier mot sur la question, cette tendance éliminerait déjà Wall ou Irving, moins polyvalents et moins bons shooteurs que Lillard ou Curry, qui peuvent donner un coup de main au poste d’arrière.

 

« C’est dur de prendre plus de deux meneurs. Par exemple, si Rose n’était pas arrivé avec un tel niveau de jeu, on aurait peut-être pris trois meneurs. Mais là, ça ne semble pas nécessaire », explique Colangelo au USA Today. « Kyrie est un pur meneur, Wall et Derrick aussi. Curry peut jouer meneur, mais aussi au poste 2, James Harden est un arrière-ailier, Damian Lillard peut aussi évoluer aux postes de meneur et arrière. »

 

14-mnt-jerry.jpg

De plus, la prime à l’expérience va dans le sens du meneur des Bulls et de celui des Warriors, qui étaient déjà là lors des Mondiaux de 2010. Derrick Rose a tellement impressionné qu’il semble difficile de l’imaginer ne pas partir en Espagne. Reste à trouver un second meneur, et Coach K doit déjà avoir des maux de tête à l’idée de choisir.

 

 

 

Retour à l'accueil