01e1f1c5177a.jpg

Troisième victoire en autant de match pour Team USA qui s’est défait sans souci de la Nouvelle-Zélande 98 à 71. Les Tall Blacks ont été loin d’être ridicules mais ils n’ont rien pu faire malgré une équipe de Team USA qui n’a pas forcé. Anthony Davis et Kenneth Faried sont une nouvelle fois les meilleurs joueurs pour Team USA avec respectivement 21 points, 9 rebonds et 15 points, 11 rebonds.

 

Grâce à Tai Webster la Nouvelle-Zélande s’est accrochée dans les 5 premières minutes du match malgré la présence intérieure d’Anthony Davis et Kenneth Faried, 12-8. En transition et sur des pénétrations un peu trop faciles, Team USA s’est détaché sur un 10-2 pour mener 22-10. Les Néo-Zélandais ont très bien fini le premier quart grâce à des tirs à trois points d’Isaac Fotu et Corey Webster. A l’issue du premier quart l’écart n’était que de 7 points, 27-20.

 

Les Tall Blacks ont tenu le coup encore trois minutes de plus grâce à leur adresse extérieure avec trois tirs à trois points de suite dont deux d’Everard Bartlett pour maintenir l’écart sous les 10 points, 38-29. Le duo Kyrie Irving - Anthony Davis a appuyé sur l’accélérateur et les deux ont trop facilement pris le dessus sur la défense adverse alors que de l’autre côté les Néo-Zélandais n’arrivaient pas à trouver de solution face à la défense agressive de Team USA. Résultat un 12-0 pour porter le score à 50-29 puis finalement 57-33 à la pause.

 

67a79013b40c.jpg

Au retour des vestiaires Team USA a augmenté son avance dans le sillage de James Harden et Anthony Davis pour la porter à 30 points (69-39). Mais les joueurs de Coach K ont un peu baissé de pied avec pas mal de maladresse et les Tall Blacks ont joué crânement leur chance face au second 5 de Team USA, faisant même le spectacle et le match s’est équilibré dans les 5 dernières minutes du quart. Les Tall Blacks ont même passé un 8-1 pour conclure le quart pour revenir à 21 points, 75-54 en ayant remporté le quart 19-18.

 

Team USA a repris le dessus en dernier quart avec le retour des titulaires et le trio Harden-Davis-Faried a continué sa domination pour redonner plus de 30 points d’avance (34 au maximum) et filer vers un succès facile.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil