0fd20ad7cbaf

Les bons résultats des "Lions" du Sénégal sur le parquet cachent mal le profond malaise qui prévaut dans la "Tanière". Ce mauvais climat qui a débouché sur le départ de Djibril Thiam, a été précédé des menaces de Gorgui Sy Dieng de quitter le groupe. 

 

La dernière étincelle a rejailli mardi à l’entrainement. Après le débriefing de la rencontre remportée contre la Croatie (77-75).

 

Non content de n’avoir jusqu’ici disputé aucune minute, Djibril Thiam s’est empressé d’interpeller le sélectionneur sur sa situation.

 

"Il a fait savoir à Cheikh Sarr qu’il est professionnel, qu’il est là pour jouer et non pas pour de l’argent.  Le coach, certainement surpris par l’interpellation de Djibril, a réagi par un simple sourire avant de s’empresser d’aller vaquer à ses occupations. Djibril, qui s’est senti vexé, a commencé à critiquer le coach sous le regard médusé des joueurs et du staff. S’ensuivent des insultes. Pire, ils ont failli en venir aux mains", confie la source.

 

De retour de sa chambre où il s’était enfermé après l’incident, l’ailier de Toyama Grouses Japon, rapporte toujours la source, signifie au staff qu’il "préfère quitter ses coéquipiers et que sa prime soit attribuée au sélectionneur Cheikh Sarr. Il a même demandé qu’on lui donne son billet d’avion pour qu’il rentre".

 

Djibril Thiam se trouvait sur les gradins hier lors de la défaite des siens sur l’Argentine (81-46). Interpellé par l’envoyé spécial de l’Aps, Cheikh Sarr confirme que le joueur a été écarté pour raison "disciplinaire en attendant que la décision administrative soit prise". 

 

Si, dans l’entourage du Cnbs, on soutient la thèse de la mise à l’écart, la source proche de la "Tanière" contactée par Waa Sports est formelle : "C’est le joueur qui a boudé."  

 

5b7db5de55ca

Cet incident a été précédé par un autre qui remonte à la première sortie contre la Grèce.

 

"Après une passe ratée, Gorgui Sy Dieng a demandé à Thierno Ibrahima Niang d’être plus appliqué sur ses options. Et des mots ont été sortis. Cheikh Sarr, témoin de la scène, les a tancés après le match. Gorgui Sy Dieng, qui s’est senti visé, a demandé à quitter le groupe. Et c’est le ministre des Sports Matar Bâ, mis au parfum par Mama Diawara, trésorière du Cnb, qui a évité l’irréparable".

 

Lors de la préparation à Malaga, le Populaire avait révélé une incompréhension entre Cheikh Sarr et trois joueurs, Gorgui Sy Dieng, Mouhamed Faye et Thierno Birahim Niang.

 

 

 

 

Retour à l'accueil