04f57f18790c.jpg

Les Finlandais peuvent s’en vouloir, ils avaient le match en main avant de mal gérer leur fin de rencontre et s’incliner finalement face à une équipe de Turquie qui effectue son deuxième comeback de la compétition pour arracher la victoire. La Turquie s’impose 77-73 après prolongation alors qu’ils ont connu une première mi-temps très mauvaise. Mais ils ont pu compter sur un grand Omer Asik (22 points et 8 rebonds)

 

La Turquie a connu une première mi-temps très très compliquée avec une adresse catastrophique qui a permis à des Finlandais beaucoup plus adroits de prendre les devants. Excellent en début de rencontre, avec de 8 des 10 premiers points des siens, Petteri Koponen a permis à la Finlande de mener 10-8 puis 15-10 à la fin du quart. Les Turcs ont shooté à 2/10 et perdu 5 ballons en premier quart.

 

Les choses ne se sont pas arrangées après la pause pour la Turquie et les Finlandais ne se sont pas fait prier pour en profiter. A la faveur d’une pluie de trois points (8/15 à trois points contre 1/8 pour la Turquie dans l’exercice) par l’intermédiaire de Koivisto et Salin à deux reprises chacun, puis Koponen, ils ont creusé l’écart, 22-14 puis 30-16 et enfin 41-27 à la pause. La Turquie a shooté à 7/22 lors des 20 premières minutes contre 16/29 aux Scandinaves.

 

La seconde mi-temps a été bien différente pour les deux équipes. La Turquie a retrouvé son adresse et a été bien plus agressive des deux côtés du terrain, ce qui leur a permis de revenir sur des finlandais moins en réussite et bousculés. La Turquie a provoqué de nombreuses fautes et inscrit 13 points sur lancers dans le quart et trois tirs à trois points pour remporter le quart 26-18, les finlandais limitant l’addition grâce à quelques shoots derrière l’arc.

 

a34de64a7f61.jpg

La Finlande comptait tout de même encore 6 points d’avance en début de dernier acte et ils ont conservé tant bien que mal la tête pendant ce quart. A chaque retour de la Turquie à un panier d’écart un Finlandais a répondu à trois points et ce à trois reprises dans le quart (9 points c’est le total des Finlandais dans le dernier quart), marqué par une maladresse générale. A 2 minutes du terme Erik Murphy leur a donné 4 points d’avance sur un shoot derrière l’arc 68-64. Mais les Scandinaves n’ont plus marqué le moindre point et les deux équipes ont enchaîné les occasions manquées. Et celle qui a changé le match c’est lorsque le shooteur Petteri Koponen a eu l’occasion sur la ligne des lancers d’offrir la victoire aux siens alors que le score était de 68-65 à 15 secondes de la fin. Il a raté ses deux lancers et derrière Cenk Akyol, servi dans le corner a envoyé le match en prolongation.

 

Une prolongation que les Turcs ont dominé sur la lancée de leur seconde mi-temps en inscrivant les 5 premiers points. Salin a entretenu l’espoir en égalisant sur un shoot derrière l’arc à 3 minutes de la fin mais trop maladroits les Finlandais n’ont plus inscrits le moindre points laissant la victoire à la Turquie.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil