39992d669570.jpg

Et une victoire de plus pour la Slovénie (victoire contre l’Australie hier) qui est facilement venue à bout du Mexique (battu pour la deuxième fois en deux matchs après son revers face à la Lituanie en ouverture) malgré quelques passages à vide en première mi-temps, 89-68.

 

Pendant que Gustavo Ayon enchaîne les boulettes dans les premiers instants du match, la Slovénie réalise un début de rencontre tonitruant. D’abord un 4-0 en 2 minutes. Temps-mort du Mexique qui ne change rien, le 4-0 se transforme rapidement en 12-0. Zoran Dragic (22 points à 8/8 !) est sur un nuage (13 points dans le seul premier quart-temps) et la Slovénie mène 20 à 4 après 6 minutes de jeu. Cruz (13 points à 5/10 et 3 rebonds) relance son équipe comme il peut avec deux paniers de suite dont un 3-points (20-9) mais c’est ensuite au deuxième frère Dragic, Goran, de prendre les choses en main, malgré quelques pertes de balles évitables. Le Mexique va au contact et provoque des fautes, Hernandez s’écarte ensuite de loin pour ramener son équipe à 22-16. Sur une nouvelle perte de balle de Goran Dragic (18 points à 6/8 et 6 passes mais 4 ballons perdus), Ayon inscrit deux points. Le meneur des Suns se rattrape en inscrivant deux lancers derrière, 24-18 après ce premier quart-temps pas si facile que ça pour la Slovénie.

 

La paire Hernandez-Ayon récidive en début de deuxième quart et le Mexique ne compte déjà plus qu’un point de retard après avoir été mené de jusqu’à 16 points. Ayon continue son chantier dans la peinture et bientôt le Mexique est de retour à égalité, 26 partout après 2 minutes de jeu seulement dans le deuxième quart. Les Slovènes repartent ensuite sur de bonnes bases et terminent leur mi-temps sur un 20-11 qui leur permet d’être en tête 46 à 37 à la pause.

 

Le duel à distance Dragic Brothers/Ayon se poursuit dans le troisième quart tandis qu’Alen Omic (12 points à 6/8) saupoudre l’arceau de quelques paniers ici et là pour maintenir l’écart en faveur de la Slovénie. Hormis cela pas mal de déchets des deux côtés et après les 10 minutes le Mexique a encore perdu 3 points au compteur. Grâce à un shoot longue distance de Jure Balazic (9 points à 3/5), les Slovènes font courir leurs adversaires et mènent ainsi tranquillement de 15 points, 65-50, avant la dernière ligne droite décisive. L’écart passe à +26 après 4 minutes de jeu. Concentrée la Slovénie évite de répéter les erreurs de fin de match commises contre l’Australie la veille. Les dernières minutes ne sont qu’une formalité et la Slovénie obtient sa deuxième victoire en autant de matchs dans cette Coupe du monde 2014 avant d’affronter la Corée du Sud mardi.

 

 

 

Retour à l'accueil