2738fcc62dba.jpg

La Serbie s’est rassurée après sa défaite d’un petit point hier face à la France dans le groupe A. Elle vient facilement à bout de l’Iran malgré un début de match poussif, 83-70. L’Iran enregistre de son côté une troisième défaite en autant de matchs après avoir encaissé 30 points face à l’Espagne et et 29 contre le Brésil.

 

Hamed Haddadi (29 points à 10/12 et 5 rebonds) est efficace dans la peinture dès les premières minutes. L’Iran joue vite, provoque des fautes et surprend les Serbes en transition, ils prennent l’avantage 11-7 après 4 minutes de jeu. Le corner réussit à Bogdan Bogdanovic (16 points à 7/11) qui stoppe l’hémorragie avec un tir primé. Haddadi et ses 2,18m comptent déjà 8 points après 5 minutes de jeu. À 14-14, l’Iran ne parvient pas à concrétiser et laisse Miloš Teodosić (8 points et 9 passes) régaler Rasko Katic de l’autre côté. Malgré un Haddadi toujours aussi efficace, la pression défensive iranienne se relâche et celle-ci encaisse un nouveau 3-points, 19-16. Le score passe à 21-18 après 10 minutes et superbe spin move à la dernière seconde signé Mohammad Jamshidi face à des Serbes parfois imprécis en raison d’une volonté trop marquée de faire briller l’autre à tout prix.

 

Les pertes de balle s’enchaînent pour l’Iran en début de deuxième quart. L’adresse d’Haddadi et celle de Behnam Yakhchali de loin maintiennent l’équipe à flot. Le pivot se paye même le luxe d’enrouler Miroslav Raduljica (13 points) avant de claquer un gros dunk main gauche. Teodosic calme le jeu avec un nouveau 3-points mais Haddadi récidive en postérizant cette fois Nemanja B et avec la faute ! Inarrêtable, il remet les compteurs à zéro 28 partout. La raquette cadenassée, Bogdanovic fait parler son talent sur un shoot difficile à zéro degré pour redonner l’avantage à son équipe, 32-30. Haddadi décide alors de planter de loin et provoque un temps-mort immédiat de la Serbie, 34-32 avec un peu plus de 3 minutes à jouer. Bjelica parvient finalement à se venger d’Haddadi en obtenant le dunk plus la faute sur transition, 37-32. Parfait jusque-là, Haddadi commence à se faire remarquer par ses écrans en mouvement, deux fois sanctionnés. L’Iran saute sur tous les ballons et transperce facilement la raquette adverse mais la Serbie reste devant grâce à ses 3-points (5/8), 42-38 en faveur de la Serbie à la mi-temps.

 

2d75117658a1.jpg

Au retour des vestiaires l’Iran s’écarte sans succès du cercle et cela ne fait qu’offrir plus d’occasions à la Serbie, qui compte 7 longueurs d’avance grâce à un bon Raduljica, qui prend le meilleur sur Haddadi. Pendant ce temps Teodosic plante encore derrière les 6,75m la Serbie passe un sévère 14-0 conclu par une magnifique passe dans le dos du maestro serbe pour le dunk plus la faute de Raduljica, 56-38. L’Iran met 6 minutes pleines à inscrire ses premiers points en seconde mi-temps et compte encore 16 points de retard malgré une belle réaction en fin de quart-temps.

 

Muet depuis la mi-temps (22 points), Haddadi continue d’être dominé par Raduljica dans la raquette et le quatrième quart-temps démarre sans encombre pour la Serbie, qui déroule et mène de 20 points. Score final 83-70 pour la Serbie qui obtient sa deuxième victoire de la compétition face à une équipe d’Iran qui sort son meilleur match de la compétition grâce notamment aux 20 points et 7 passes de Samad Nikkhah Bahrami mais qui reste insuffisant.

 

 

 

Retour à l'accueil