1584b3946e20.jpg

La Grèce termine premier du groupe B en battant l’Argentine 79-71. Les Grecs ont dominé pendant trois quart-temps avant de voir l’Albiceleste revenir sur leurs talons en toute fin de match. Ils ont bien géré le money time et affronteront donc en huitième la Serbie. L’Argentine jouera elle le Brésil.

 

Le quatuor Nick Calathes (18 points, 5 rebonds et 4 passes), Nikos Zisis (13 points) Ioannis Bourousis (16 points et 15 rebonds) et Yorgos Printezis (15 points)a été excellent et a mené la Grèce avec 62 des 79 points de l’équipe. La Grèce a une nouvelle fois fait vivre une soirée difficile à l’attaque adverse l’Argentine étant limitée à 38% aux tirs.

 

Impressionnants depuis le début de la compétition les Grecs ont d’entrée donné le ton face à l’Argentine. Toujours aussi présents en défense ils ont également récité leur basket en attaque avec Nick Calathes à la baguette. Le meneur des Grizzlies a inscrit 10 points à 4/5 en premier quart pour permettre aux siens de se détacher après 3 premières minutes équilibrées (6-6) en débutant un 11-3 avec l’aide de Ioannis Bourousis et Yorgos Printezis, 17-9. Très adroits (11/17 en premier quart) les Grecs ont mis à mal la défense sud-américaine et avec une belle domination au rebonds le trou s’est fait, 28-16 après 10 minutes.

 

Dans le sillage du duo Luis Scola – Andres Nocioni l’Argentine a tenté de se rapprocher, ce qu’elle a fait avec un 12-3 dont tous les points inscrits par le duo, 28-31. La Grèce a répliqué par un 10-3 sur des shoots à trois points de Printezis et Bourousis pour atteindre la pause avec un avantage de 11 points sur un tir à trois points au buzzer de Zizis, 44-33.

 

ad39b73edad0.jpg

La Grèce semblait avoir définitivement plier le match en débutant la seconde mi-temps par un 8-0 en moins de 2 minutes, portant l’écart à 19 points mais les Argentins n’ont pas lâché. Pablo Prigioni a enchaîné 5 points et  Laprovittola a marqué derrière l’arc pour remettre les bleus et blanc à distance plus respectable 41-52. La Grèce, maîtrisant son sujet a finalement entamé le quatrième quart-temps avec un matelas intéressant de 14 unités.

 

Alors que les seconds 5 étaient en piste les remplaçants argentins ont mis le feu avec un 10-0 en 3 minutes dans le sillage de Safar et Gutierrez, 60-64 à 7 minutes de la fin. Bourousis, Zizis et Calathes ont alors repris les choses en main pour distancer de nouveau l’Argentine, revenue même à 2 petits points.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil