_AAN1785.jpg

Madrid: Les espagnols terminent leur préparation sur une excellente note, sans doute un match de référence dans la course à une seconde médaille d'or à la coupe du monde après celle remportée en 2006 à Pékin, au Japon. Ils ont réalisé contre l'Argentine le match qu'ils attendaient depuis longtemps malgré un parcours sans faute en préparation avec 8 victoires en huit rencontres. La Roja fait partie des équipes encore invaincues à ce stade avec la Team USA et la redoutable Lituanie (10 victoires en 10 matchs).

 

Avant de prendre la route de Grenade, les espagnols ont signé une nouvelle victoire convaincante lundi soir, contre l’Argentine (86-53) à Madrid. Ce succès permet à la Roja d’aborder la Coupe du monde devant son public (30 août-14 septembre) avec un peu plus de sérénité. Dans un Palais des Sports Comunidad de madrid affichant au grand complet avec 16 000 fans dont le roi d'Espagne Felippe VI, les hommes de Juan Antonio Orenga n'ont laissé aucune chance à l'Albiceleste, envoyant au passage un sérieux message à leurs futurs adversaires.  A l'image de cette très belle prestation collective,  tous les les leaders de la Roja ont répondu présent dans cette rencontre: Pau Gasol (13 points et 11 rebonds pour 23 d'éval), Marc Gasol (14 points et 10 rebonds pour 22 d'éval), Serge Ibaka (13 points et 8 rebonds pour 17 d'éval), Ricky Rubio (9 points, 6 rebonds et 2 passes pour 14 d'éval), Juan Carlos Navarro (12 points, 2 rebonds et 2 passes pour 12 d'éval), Sergio Rodriguez (8 points, 3 rebonds et 3 passes pour 12 d'éval) et Sergio Llull (9 points, 4 rebonds et 7 passes décisives pour 12 d'éval). Il faut noter que Rudy Fernandez, Felipe Reyes et Alejandro Abrines ont été laissé au repos.

 

_NP_0090.jpg

Les espagnols partent donc avec quelques certitudes à Grenade, où ils débuteront leur campagne samedi face à l'Iran, un adversaire largement dans leur corde. Avec leurs nombreuses stars NBA Pau-Marc Gasol, Serge Ibaka, Ricky Rubio, Jose Calderon, Victor Claver, et des joueurs chevronés de l'Euroleague comme Juan Carlos Navarro, Felipe Reyes, Sergio Rodriguez, Rudy Fernandez et Sergio Llull, la Roja dispose d’un armada de premier plan, susceptible de faire tomber la Team USA, grande favorite à sa propre succession. Leur défense, socle de tous leurs succès passés, est aussi bien en place.

 

Pour les matchs du samedi dans ce groupe A basé à Grenade, l'Egypte se mésurera à la Serbie (15h30), le choc de la soirée opposera la France au Brésil (18h00), enfin l'Iran tentera de faire bonne figure contre l'Espagne (22h00).

 

Dès ce jeudi, News Basket Bêafrika sera sur place pour vous faire vivre cette coupe du monde qui s'annonce déjà passionnante et explosive dans la course au podium.

 

 

 

Retour à l'accueil