dffacda89314

Le stage de Dakar ayant permis à l'encadrement technique de choisir 16 des 22 joueurs présélectionnés, celui de Malaga sera encore plus important car c'est de là que sortira les 12 Lions qui défendront les couleurs du Sénégal à la Coupe du monde de basket en Espagne (du 30 août au 14 septembre). Le noyau dur de l'équipe (composé de Malèye Ndoye, Mouhamed Faye, Vieux Ndoye, Mouhamed Diop, Alces Badji et Malick Ndiaye) étant le même depuis l'arrivée de Cheikh Sarr à la tête de l'équipe, certains changements pourraient être notés si on se fit aux propos de ce dernier. 

 

« Ce noyau dur existe mais il fallait ouvrir la porte à tout le monde. Une logique que nous avons tenté de suivre avec l'arrivée de Ibrahima Thomas, Hamady Ndiaye et Saër Sène...qui ont montré qu'ils méritent d'être là », a déclaré coach Sarr dans les colonnes du journal l'Observateur avant de poursuivre, « Aucune place n'est acquise, je marche sur des projets et c'est en fonction des adversaires que nous allons rencontrer. On a des équipes qui courent, des équipes qui défendent très haut et des équipes qui sont extrêmement tactiques, nous sommes exigeants par rapport à tout ça et nous voulons des joueurs qui ont toutes ces capacités. Les joueurs qui ne suivront pas serons libérés ».

 

 Pour ce qui est du niveau du groupe, Cheikh Sarr s'est voulu clair: « il y a une grande qualité interchangeable et il y a une grande concurrence à tous les postes ». Espérons donc que cette concurrence soit à notre avantage et qu'elle permette aux joueurs de se transcender.

 

 

 

Retour à l'accueil