boris-diaw-2

Bonne nouvelle pour l'équipe de France et surtout pour Vincent Collet qui va pouvoir intégrer Boris Diaw dans son effectif pour les prochains matchs amicaux des Bleus en vue du Mondial. Jusqu'à présent, le capitaine tricolore était indisponible à cause d'un problème d'assurance. «Je suis forcément soulagé, j'ai envie de jouer», a réagi le capitaine des Bleus.

 

Boris Diaw va bientôt pouvoir participer aux entraînements collectifs et aux matches de l'équipe de France, ce qu'il ne pouvait pas faire depuis qu'il avait rejoint les Bleus le 3 août. La faute à un contrat d'assurance qui n'était pas encore validé, le champion NBA n'ayant resigné que début juillet avec les San Antonio Spurs. Jeudi matin à Antibes, le DTN Patrick Beesley a expliqué qu'un accord avait été trouvé et qu'il restait juste à le finaliser. Concrètement, il ne manquait plus ces dernières heures que l'officialisation du règlement de la police d'assurance, un document à réacheminer des Etats-Unis vers la France qui signifiera le feu vert des Spurs. Ce règlement sera effectué en totalité par la FFBB, ce qui n'était pas le cas en 2007, quand Diaw, déjà bloqué par un problème d'assurance, avait mis la main à la poche afin de dénouer la situation.

 

«Je n'ai jamais été trop inquiet»

 

Dans la foulée de cette annonce, qui constitue un soulagement pour le groupe France dont il est le capitaine et une pièce maîtresse, Vincent Collet a annoncé que Boris Diaw jouerait dès que possible, au mieux vendredi soir contre les Philippines, le premier des trois matches de préparation à la Coupe du monde (30 août - 14 septembre, en Espagne) prévus à Antibes ce week-end. «Il a besoin de jouer», a rappelé le sélectionneur, sachant qu'il ne restera après le triptyque antibois que deux matches amicaux, les 23 et 24 août face à la Finlande et l'Australie. Et ce d'autant plus que Florent Pietrus l'a dépassé au nombre de capes (180 à 178), un crève-coeur pour "Babac".  «Je suis forcément soulagé, même si je n'ai jamais été trop inquiet. L'administratif prend toujours du temps. Je suis content, car j'ai envie de jouer», a confirmé l'ancien Palois, qui n'avait pas pu fouler le parquet du Palais des Sports le week-end dernier. Un autre crève-coeur...

 

 

 

Retour à l'accueil