0fd20ad7cbaf.jpg

Une troisième journée de repos pour la plupart des équipes, marquée principalement par l’écrasante victoire de l’équipe de France face à l’Egypte et la de superbe performance l’Espagne dans un match très attendu contre le Brésil (82-63), mais aussi par la qualification historique du Sénégal pour les huitièmes de finale.

 

- Groupe A


Dans un match à sens unique et en attendant la confrontation contre l’Espagne, la France a roulé sur l’Égypte, ce qui lui permet de recoller au classement avec la Serbie, qui, plus tôt dans la soirée. avait facilement fait le boulot face à l’Iran (83-70) malgré l’absence de Nenad Krstic, laissé au repos. Emmenés par Nemanja Bjelica (18 points, 10 rebonds), les Serbes mettent la pression sur la France dans la bagarre pour la deuxième place. Car la première place, elle, va être difficile à décrocher tant l’Espagne semble imprenable. Face au Bresil, en fin de soirée, les coéquipiers d’un Pau Gasol impérial (26 points, 9 rebonds, trois contres, 8/10 au shoot, 3/5 à trois points dont 3/3 en 20 secondes…) ont donné une leçon aux sud-américains, qui n’ont rien pu faire malgré Barbosa et Varejao (11 et 10 points). L’Espagne est seule en tête du groupe avec 6 points, talonnée de près par la France, le Brésil et la Serbie et leurs 5 points.

 

- Groupe B


Moment historique dans l’histoire du basket sénégalais : en dominant après prolongation une Croatie (77-75) pourtant favorite avant le coup d’envoi, les Lions ont décroché leur première qualification pour une phase finale de Coupe du Monde. Porté par l’énorme match du pivot des Minnesota Timberwolves Giorgi Deng (27 points dont 11/12 aux lancers, 8 rebonds), le Sénégal parvient à se hisser en huitièmes, malgré les deux pépites croates Bogdanovic (15 points, 3 rebonds) et Dario Saric (15 points, 6 rebonds, 4 passes).

 

En tout début de soirée, l’Argentine affrontait une équipe accrocheuse des Philippines, mais la sélection emmenée par un excellent Luis Scola (19 points, 7 rebonds) a su se défaire d’une troupe de gangsters bien faible hormis Andray Blatche et son gros double-double (14 points, 15 rebonds). Enfin, la Grèce a dominé Porto-Rico (90-79), grâce notamment au Buck Giannis Antetokounmpo (15 points) ce qui lui permet de valider son billet pour les huitièmes de finale. La Grèce est toujours en tête du groupe avec 6 points ; le Sénégal deuxième et donc qualifié, suivi de près par la Croatie et l’Argentine avec 5 points.

 

- Les NBAers qui ont assuré : Pau Gasol (26 points, 9 rebonds, trois contres, 8/10 au shoot, 3/5 à trois points) ;  Giorgi Deng (27 points dont 11/12 aux lancers, 8 rebonds) et Hamed Haddadi (29 points, 5 rebonds, 4 interceptions).

- Les NBAers qui ont déconné : Boris Diaw et ses 3 points en 8 minutes, mais on est bien coquin.

 

 

 

Retour à l'accueil