182550500_10.jpg

Doté d’un effectif très riche, les Clippers ne sont pas encore parvenus à faire parler d’eux en playoffs et beaucoup attribuent cet échec à Vinny Del Negro, pas toujours judicieux dans ses choix. Avec l’arrivée de Doc Rivers, l’autre franchise de Los Angeles s’est dotée d’un technicien hors-pair, qui doit aider la franchise à passer un palier.

 

« C’est réaliste pour quelques équipes de parler du titre. Et je crois que nous faisons partie de ce groupe » indique l’ancien coach des Celtics sur Yahoo! Sports.

 

Rivers semble faire l’unanimité parmi ses joueurs et notamment Chris Paul, sans doute pas assez habitué à être bousculé. Une chose que le meneur attendait avec impatience si on en croit ses déclarations pendant le media day hier.

 

« En tant qu’athlète professionnel, vous devez être poussé et motivé. La première entrevue que j’ai eu avec Doc, il m’a carrément dit que je n’étais rien. Il m’a dit que je n’avais encore rien fait dans cette ligue et il a raison. C’est bien d’avoir quelqu'un qui ne vous dit pas ce que vous avez envie d’entendre. »

 

Mais s’il ne va pas le ménager, Doc Rivers ne compte pas pour autant lui mettre des barrières une fois sur le parquet.

 

la_a_doc-rivers_mb_600.jpg

« C’est un All-Star et un génie. Je suis intelligent pour comprendre qu’il ne faut pas se mettre en travers de ça. mais nous allons aussi l’aider. Nous allons lui rendre les choses plus faciles, surtout dans le jeu de transition. En défense aussi, je sais que je peux l’aider. »

 

Et si Chris Paul n’avait pas encore donné sa pleine mesure, et qu’il trouvait en Doc Rivers le mentor qui lui manquait pour franchir un vrai cap ? Les adversaires des Clippers auraient du souci à se faire.

 

 

Retour à l'accueil