PELI-copie-1.jpg

Le lay-up plus la faute de Jrue Holiday (19 points 12 passes) à 2,6 secondes du buzzer en 3e prolongation a permis aux Pelicans de s’imposer 131-128 contre les Bulls au United Center. Avant cela, le meneur de New Orleans avait inscrit un panier de loin à 3,9 secondes de la fin du match (après 4 quart-temps) pour égaliser à 103-103.

 

Ryan Anderson enchaîne un deuxième match à plus de 30 points après ses 31 points à New York avec 36 points (12/20 et 7/11 à 3-points) et Eric Gordon ajoute 23 points pour New Orleans (9V-8D). Luol Deng marque 37 points assortis de 8 rebonds et 7 passes tandis que Taj Gibson inscrit 26 points et 14 rebonds. Joakim Noah est lui aussi complet avec 19 poinst et 10 rebonds dans la défaite.

 

Pour leur premier match à domicile après un bilan de 1 victoire pour 5 défaites en road-trip, les Bulls (7V-9D) perdent leur premier match au United Center depuis une série de 5 victoires. Durant la première prolongation, les équipes se rendent coup pour coup et prennent chacune leur tour un point d’avance avant que Luol Deng ne donne l’avantage aux Bulls sur un drive à 2’08 de la fin, 109-106. Chicago obtient ensuite deux interceptions mais ne parvient pas à convertir. Il reste juste assez de temps à Eric Gordon pour planter un 3-points égalisateur à 10,2 secondes pour forcer une deuxième OT.

 

En deuxième prolongation, ce sont les Bulls qui sont forcés à faire un comeback, menés, 118-113, ils profitent des erreurs de New Orleans et égalisent à 122 partout sur un nouveau drive de Deng à 4,7 secondes du terme. 3ème prolongation. Ryan Anderson assure un 3-points important aux Pelicans à 1’08 avant que Noah n’égalise à 108 partour à 4 secondes du terme. La suite c’est Jrue Holiday qu’il écrit avec son And1 pour la victoire.

 

 

 

Retour à l'accueil