533665 497642463654752 461420895 n

On ne le répétera jamais assez...Un championnat d'afrique ne se prépare pas en quelques semaines, mais en deux ans.

 

A deux semaines de l'Afrobasket qui se tiendra à Abidjan en Côte d'Ivoire du 20 au 31 août, la présélection nationale centrafricaine continuera sa préparation à Dakar au Sénégal, où elle participera à un tournoi amical aux côtés de quatre autres pays qualifiés au championnat d'afrique: Burkina Faso, Mali, le Sénégal (pays hôte) et la Tunisie (championne d'afrique en titre).

 

Après avoir battu deux fois le Mali et le Burkina Faso à Superdévoluy (Grenoble), l'équipe nationale centrafricaine est attendue normalement aujourd'hui dans la capitale sénégalaise. Diminués par la défection de certains membres de l'équipe dont le chargé du matériel qui se serait volatilisé dimanche dernier, les Fauves voyagent ce mercredi 7 août à Dakar dans une situation totalement chaotique. Souvent critiqué de ne pas avoir convoqué tous les meilleurs joueurs centrafricains en présélection pour une meilleure préparation, le DTN Fred Goporo devra trouver une solution d'urgence pour épargner les fauves d'une sévère humiliation à Abidjan en Côte d'Ivoire. Désormais, tous les feux sont en rouge et l'équipe nationale centrafricaine, deux fois championne d'afrique par le passé (1974 et 1987) se dirige tranquillement vers une belle figuration historique.

 

Avec un effectif largement en dessous des attentes, et un manque de joueurs intérieurs, on imagine très mal de voir les fauves passés le cap du second tour. Face à cette démonstration de médiocrité, digne d'un enterrement du basket centrafricain, les fans sont plongés dans un brouillard total et ne comprennent pas la situation malgré leur bonne volonté de soutenir l'équipe. Sachant bien que l'Afrobasket ne se prépare pas en quelques semaines, mais en deux ans, la Fédération Centrafricaine de Basket-ball (FCBB) souvent habituée à l'improvisation n'a pas pris les dispositions nécessaires pour regrouper tous les moyens utiles à temps pour la réussite de cette compétition majeure, et se tourne désormais vers le gouvernement national, seule source de financement de toutes les disciplines sportives en république centrafricaine. Malgré une prise en charge à 100% du camp d'entraînement de Grenoble par la Fédération Française de Basketball (FFBB), la FCBB continue de montrer ses limites et semble plus que jamais en grande difficulté.

 

Dans une situation comme celle là, la participation de l'équipe nationale centrafricaine à ce prochain championnat d'afrique serait même remis en question car on ne dira jamais que toutes les conditions ne sont pas réunies, mais nous dirons plutôt que les dirigeants du basketball centrafricain ne se sont pas donnés les moyens de leurs objectifs. Affaire à suivre...

 

Programme du tournoi de Dakar:

 

Vendredi

 

17 h 30 : Tunisie vs Centrafrique

21 h 30 : Sénégal vs Mali

 

Samedi

 

16 h 30: Tunisie vs Mali

20 h 30: Sénégal vs Centrafrique

 

Dimanche

 

15 h 30: Mali vs Centrafrique

19 h 30: Sénégal vs Tunisie

 

 

 

Retour à l'accueil