r620-600dab64ad7cbcedef738764f296b048.jpg

Bradley Beal (1m92, 19 ans), out jusqu’à la saison prochaine, est revenu sur la blessure. L’ancien de l’université de Florida regrette d’avoir joué blessé, et de devoir ainsi terminer sa saison à cause de cette blessure liée à la fatigue.

 

En y repensant ,Beal aurait-il du essayer de jouer malgré des blessures aux 2 chevilles ?

 

« Est-ce que j’aurais du jouer ?, » a demandé Beal à CSN Washington. « Non. Mais je voulais jouer de toute façon, je suis un gamin têtu. Je suis un compétiteur, je veux toujours jouer. »

 

La saison de Beal a pris fin mardi avec la victoire des Wizards 90 à 86 sur les Bulls, lorsqu’il est retombé lourdement au sol et s’est blessé la jambe. Cette nouvelle blessure est survenue après une entorse de la cheville gauche qui a mis Beal sur la touche pendant 11 matches. La cheville droite a également sujet à une blessure, qui ne l’a pas empêché de jouer.

 

« Je suis soulagé de voir que la blessure n’était pas sérieuse, mais je suis toujours déçu par le fait de ne plus pouvoir jouer… J’ai cru au départ qu’il ne s’agissait pas de la cheville. Je suis rassuré que ce soit seulement une blessure de ce type plutôt qu’une fracture. »

 

Drafté en 3e position en juin 2012, Beal a connu des débuts difficiles en NBA avant de montrer de belles promesses. En 56 matches cette saison, il a compilé 13,9 points, 3,8 passes décisives et 2,4 rebonds par match. Il a été adroit longue distance, réussissant 38,6 % de ses tentatives primées.

 

Son association avec John Wall, qui lui a été blessé au début de la saison, sera l’une des principales attractions de la saison prochaine à Washington. Les Wizards espèrent passer un cap autour de ce jeune duo, entouré de vétérans tels que Trevor Ariza et Emeka Okafor. Les 2 joueurs ont annoncé vouloir jouer à Washington la saison prochaine.

 

 

 

Retour à l'accueil