201303152107760324960-p2.jpg

Et si les barbus de Dallas nous faisaient un coup de Trafalgar ? En gagnant hier soir contre Cleveland, ils maintiennent leurs espoirs d’accrocher une 8e place inespérée pour les playoffs. Ils sont tout de même à 3 matchs des Lakers, qui semblent avoir enfin trouvé la bonne formule, c’est donc loin d’être fait. C’est Rodrigue Beaubois qui a offert ce succès si important pour les Mavs avec son meilleur match de la saison. Score final : 96-86

 

La vie sans Kyrie Irving n’est pas de tout repos pour Cleveland, qui perd encore une fois en fin de match alors qu’ils avaient fait la course en tête pendant presque 40 minutes. La faute à un Roddy Beaubois en feu dans le quatrième quart-temps. Le français termine la rencontre avec 18 points (6/9 au tir) et 6 passes en à peine 21 minutes de jeu ! Il faisait face à un Dion Waiters qui balance un peu tout ce qu’il peut maintenant qu’il porte la gonfle la majorité du match (21 points à 9/19 au tir, aucune passe…).

 

En dehors du duel entre les deux arrières, il n’y a pas eu grand chose à se mettre sous la main. Cleveland avait pris l’avantage en début de rencontre (24-16 après 12 minutes) et s’est accroché à ce petit avantage avant de voir les Mavs remonter. C’est le banc de Dallas qui a fait la différence (50 points à 24/38 au tir) alors que les titulaires étaient en difficulté : double-double pour Dirk Nowitzki (13 points et 11 rebonds) mais 6/17 au tir, 10 points à 5/10 pour OJ Mayo.

 

mavs014.JPG

Cleveland (22-43) continue à s’enfoncer un peu plus dans les méandres de la conférence est, et ils s’en réjouiront certainement à la fin de la saison. Cette défaite des Cavs est d’abord collective : 18 passes et 18 pertes de balles, 6 rebonds de plus pour Dallas et 50% au tir concédé, c’est très insuffisant.

 

Pour continuer à rêver d’une qualification encore très éloignée, Dallas (31-34) devra d’abord s’imposer contre 4 grosses équipes, le Thunder de Kevin Durant lundi soir puis Atlanta, Brooklyn et Boston. Autant dire que leurs espoirs pourraient disparaitre dès le début de la semaine prochaine.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil