john-goldsberry-brose-baskets-eb12.jpg

 

Brose Baskets Bamberg 92-90 Partizan mt:s Belgrade

 

Dans la poule D, 3 équipes étaient à égalité et pouvaient encore espérer se qualifier pour le Top 16.

 

Et c'est finalement Brose qui a décroché le dernier ticket. Dès le début du match, le club allemand fait la différence et semble plus que jamais déterminé pour s'imposer. 

Devant de 12 points après seulement 10 minutes, Brose semble se diriger tranquillement vers la victoire et confirme avant la pause en conservant le même avantage malgré un Léo Westermann impressionnant et qui tient à lui tout seul ou presque le Partizan dans la rencontre.

 

Au retour des vestiaires, le club serbe retrouve des couleurs en attaque et grâce à Vladimir Lucic reviennent petit à petit dans le match en réduisant l'écart de moitié à la fin du troisième quart temps.

Malgré une meilleure mi-temps, les Serbes vont attendre plus de 8 minutes pour revenir à égalité avec leur adversaire du soir. Menés de 2 points à 10 secondes du terme, les visiteurs vont égaliser sur un dunk de Drew Gordon après deux lancers ratés par Dragan Milosavljevic.

 

Un Milosavljevic que l'on retrouvera un peu plus tard dans une position toute aussi délicate. Mais avant cela 5 minutes de prolongation insoutenable ou les locaux ont dominés sans jamais réussir à prendre plus de 3 points d'avance et c'est John Goldsberry qui marque le dernier panier allemand à 3 secondes du terme (92-89). C'est là que l'on retrouve Milosavljevic, qui obtient 3 lancers francs et qui n'en réussit qu'un seul laissant les Allemands s'envoler vers le Top 16.

 

Pour Brose, Bostjan Nachbar termine à 23 points, Anton Gavel en ajoute 16, Sharrod Ford finit à 12 points.

Pour le Partizan, Lucic finit avec 19 points, Westermann 16, Milosavljevic le malheureux du jour finit avec 14 points tout comme Drew Gordon auteur d'un gros match avec 14 points et 15 rebonds.

 

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil