008a624c18c8

Sans surprise l’Espagne s’est imposée face au Sénégal 89-56. Les lions n’ont toutefois pas à rougir de leur performance puisqu’ils ont proposé à la roja une opposition loin d’être ridicule mais le collectif et les individualités de l’Espagne étaient bien au-dessus. Pau Gasol a encore sorti une excellent performance 17 points à 8/10, 5 rebonds et 3 contres. Ricky Rubio a lui aussi été très bon avec 7 points, 5 rebonds, 6 passes et 5 interceptions. Pas moins de 7 Espagnols marquent au moins 7 points pour une adresse d’équipe de 58% dont un incroyable 27/39 à 2 points qui compense le faible 7/23 à trois points. La défense espagnole a contraint le Sénégal à ne rentrer que 36% de ses tirs mais ces derniers ont limité la casse grâce à leurs 15 rebonds offensifs. A noter que Gorgui Dieng réussit son plus mauvais match au mauvais moment avec 6 points à 1/9 et 7 rebonds.

 

Comme on pouvait s’y attendre l’Espagne a pris le meilleur départ et d’entrée elle a fait le break avec un duo Pau Gasol – Ricky Rubio totalement déchaîné, 6-0. Mais sans paniquer le Sénégal s’est tranquillement mis dans la partie grâce à un excellent Mouhammad Faye auteur de 6 des 10 premiers points de son équipe, 13-10 après un peu plus de 5 minutes. Malgré une avalanche de paniers de Pau Gasol (13 des 19 premiers points de l’Espagne à 6/7 aux tirs), servi à chaque fois par Ricky Rubio, le Sénégal est resté à distance grâce à une grosse présence au rebond offensif (Ibrahima Thomas a capté 5 rebonds offensifs en première mi-temps) et un bon passage d’Hamady N’Diaye, 23-17 à la fin du premier quart. Dans ce premier quart ce sont les ballons perdus sénégalais et l’adresse espagnole qui a fait cette petite différence.

 

 

4daa9e7edd67.jpg

La roja a commencé le second quart par un 5-0 profitant de trois ballons perdus très rapidement pour prendre 11 points d’avance 28-17. Toujours aussi présents au rebond offensif avec 12 prises en première mi-temps, le Sénégal à limité la casse, profitant aussi de la maladresse de leurs adversaires avec aucun panier inscrit en 5 minutes, 33-26 à 3 minutes et 30 secondes de la mi-temps. Finalement l’Espagne a fait un plus gros break en terminant la première mi-temps par un 8-2 pour virer en tête 41-28. Dominés au rebond avec 13 rebonds défensifs et seulement 3 offensifs contre 12 aux lions, l’Espagne s’est appuyée sur une adresse incroyable à 2 points, la plupart des paniers étant inscrits dans la raquette, 15/16 ! Avec seulement 32% aux tirs, difficile pour le Sénégal de tenir.

 

L’Espagne a encore démarré fort la seconde mi-temps par un 12-3 (53-31) mais les lions n’ont pas explosé et ils ont même bien réagi en proposant une bonne défense dans les 5 dernières minutes pour un 12-6 dans le sillage de Dieng et Xane d’Almeida qui les a remis à 16 points, 53-41.

 

C’est finalement avec 19 points d’avance que l’Espagne a entamé le dernier quart temps et Juan Orenga a pu faire tourner son effectif, Felipe Reyes en profitant pour inscrire 11 points en dernier quart.

 

L’Espagne retrouvera donc la France en quart de finale mercredi.

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil