Les Philadelphia Sixers de Joel Embiid étouffent les Minnesota Timberwolves de Rudy Gobert

Il n'y a pas eu débat mardi soir à Minneapolis entre les Timberwolves et les Sixers, dans ce qui constituait un duel de pivots qui pourraient se retrouver en équipe de France cet été : Joel Embiid (39 points) a été intraitable face à Rudy Gobert (6 points). Pour une large victoire de Philadelphie (117-94).

Un superbe contre sur Joel Embiid dans la raquette... et le ballon qui termine dans les mains de De'Anthony Melton pour un panier à trois points de Philadelphie. Voilà le genre de soirée passée par Rudy Gobert sur le parquet des Philadelphia Sixers. Le pivot français et ses Minnesota Timberwolves n'ont pas tenu la comparaison à l'extérieur (94-117) et l'ancien joueur de Cholet Basket a vu Joel Embiid, qu'il pourrait théoriquement retrouver en équipe de France cet été - si ce dernier daignait un jour se positionner quant à son envie de la rejoindre -, dominer la partie dans tous les aspects.

Pourtant privé de James Harden (pied), Philly a vu son pivot camerounais cumuler 39 points, 7 rebonds, 4 passes et 3 contres en seulement 28 minutes de jeu, avec un match plié dès la fin de deuxième quart (58-45 à la pause). Embiid n'avait d'ailleurs pas encore réalisé l'essentiel des dégâts au retour des vestiaires, se fendant de 22 points (sur les 29 de son équipe) dans le seul troisième quart. De quoi écourter la soirée de Gobert, tenu à 6 points (2 sur 6 au tir), 9 rebonds, 2 passes, 2 interceptions et 1 contre en 24 minutes de présence sur le parquet.

100 %
S'il a inscrit 13 de ses 22 tirs tentés mardi soir, Joel Embiid a surtout été impeccable à trois points (4 sur 4) et sur la ligne des lancers francs (9 sur 9) face aux Wolves.
En habitué des petites phrases provocatrices, Embiid terminait la soirée sur un commentaire forcément dirigé à l'endroit de son vis-à-vis : « J'éprouve une immense fierté à chaque fois que je rentre sur un terrain, peu importe qui me défend, à me dire que je suis indéfendable. Je veux montrer à mon adversaire qu'il n'est pas facile de me défendre. »

Minnesota plombé par sa maladresse
En ajoutant à la belle soirée d'Embiid les déboires des locaux au tir (39,5 % de réussite, plus petit pourcentage de Minnesota cette saison), la partie a rapidement livré son verdict. Avec une troisième victoire de rang, les Sixers ont ainsi conforté leur troisième place à l'Est (43v-22d), non loin des Boston Celtics (45v-21d) et à quatre victoires des Milwaukee Bucks (47v-18d).

Pour les Wolves, ce revers, le premier en quatre matches après de probantes victoires à l'extérieur (Clippers, Lakers puis Kings), ne permet pas de s'offrir un brin d'air dans la lutte acharnée pour les play-offs (et play-in) dans une conférence Ouest d'une densité folle.

Avec un bilan à peine positif (34v-33d), les hommes de Chris Finch pointent à la 7e position, avec un bilan identique à celui des Clippers (8e) et deux victoires d'avance sur les Los Angeles Lakers (32 victoires pour 34 défaites). Pelicans, Trail Blazers et Thunder comptent un succès de moins (31v-34d). La deuxième place de la Conférence, occupée par Memphis, n'est qu'à... quatre victoires (38v-25d). À une quinzaine de matches de la fin de saison régulière, toutes les victoires vaudront cher.

Retour Ă  l'accueil