Kyrie Irving transféré aux Dallas Mavericks !

Quelques jours après avoir demandé son transfert des Brooklyn Nets, Kyrie Irving a eu gain de cause. Le meneur a été envoyé à Dallas contre Spencer Dinwiddie, Dorian Finney-Smith et plusieurs choix de draft. Il tentera d'aider Luka Doncic et les Mavericks à se glisser parmi les candidats au titre NBA.

Cette fois, le feuilleton Kyrie Irving ne s'est pas éternisé. Moins de deux jours après avoir exigé son transfert faute d'avoir obtenu une prolongation de contrat au montant maximum, Brooklyn a exaucé le voeu du meneur (1,88m, 30 ans) en l'échangeant à Dallas. ESPN, The Athletic et Bleacher Report ont annoncé la nouvelle dimanche soir ainsi que les contreparties obtenues par les Nets (voir plus bas).

La franchise texane entraînée par Jason Kidd récupère enfin une star pour aider Luka Doncic, qui se démultiplie depuis le début de saison (33,4 points, 8,9 rebonds, 8,6 passes décisives de moyenne) pour laisser les Mavs dans la course aux play-offs. Selon Adrian Wojnarowski (ESPN), Dallas a damé le pion aux Los Angeles Lakers qui ont eu « plusieurs conversations » avec Brooklyn pour mettre en place un échange. Mais l'offre proposée par les Mavericks a eu raison des espoirs californiens.

L'échange
Brooklyn reçoit : Spencer Dinwiddie (meneur, 1,96m, 29 ans - 17,7 points et 5,3 passes de moyenne cette saison), Dorian Finney-Smith (intérieur, 2,01m, 29 ans - 9,1 points et 4,7 rebonds), un premier tour de draft 2029, un second tour de draft 2027, un second tour de draft 2029.

Dallas reçoit : Kyrie Irving (meneur, 1,88m, 30 ans - 27,1 points, 5,1 rebonds et 5,3 passes), Markieff Morris (intérieur, 2,06m, 33 ans - 3,6 points, 2,2 rebonds)

Arrivé à Brooklyn à l'été 2019 en même temps que Kevin Durant, après un échec en demi-finales de Conférence avec Boston, Kyrie Irving quitte les Nets avec un bilan très décevant. Le meneur, champion NBA en 2016 avec Cleveland, n'avait pas disputé la fin de saison 2019-2020, achevée au premier tour des play-offs. Puis, il avait été éliminé en demi-finales de Conférence dans une superbe série contre Milwaukee (3-4) qu'il avait quitté au match 4, blessé.

Mais la deuxième moitié de son aventure à Brooklyn l'a vu multiplier les polémiques extra-sportives : un refus catégorique de se faire vacciner contre le Covid-19 qui l'a privé d'une bonne partie de la saison 2021-2022 puis une suspension cette saison après avoir fait la promotion d'un film antisémite. « Ton travail ici est terminé ! », avait ironisé le New York Post samedi, en listant les « accomplissements » du meneur et rappelant qu'il n'avait remporté qu'une série de play-offs avec les Nets.

51 %
Kyrie Irving n'a disputé que 51 % des matches de Brooklyn en saison régulière depuis son arrivée à l'été 2019 (143 sur 278).

Un bilan sportif qu'il devra améliorer à Dallas. Seulement sixièmes de la Conférence Ouest (28 victoires - 26 défaites), les Mavericks tentent un électrochoc risqué pour se rapprocher du titre NBA puisque Irving est en fin de contrat cet été. Il pourrait alors quitter le Texas sans contrepartie alors que la franchise possédée par Mark Cuban a sacrifié plusieurs atouts pour le faire venir.

Après l'échec de l'expérience Kristaps Porzingis pour épauler Luka Doncic, Dallas mise sur l'association entre Irving et le Slovène pour offrir a minima un long parcours en play-offs comme la saison passée (finaliste de Conférence) voire un titre NBA.

Côté Brooklyn, le départ d'Irving laisse Kevin Durant comme seule superstar, après avoir déjà perdu James Harden en février dernier. Mais le reste de l'effectif des Nets a maintenu la franchise dans le top 4 de la Conférence Est en attendant le retour de blessure de « KD » (genou). Une dynamique à poursuivre, désormais sans le nouveau meneur de Dallas.

Kyrie Irving transféré aux Dallas Mavericks !
Retour à l'accueil