Brooklyn remporte le derby de New York, Washington continue de grimper

La soirée de samedi a vu plusieurs équipes de la conférence Est se mettre en évidence, notamment les Brooklyn Nets et les Washington Wizards. Le duel du « tanking » s'est conclu sur la victoire de Houston à Detroit.

Le derby : Kyrie Irving et les Brooklyn Nets dominent les New York Knicks
Opposition de qualité samedi soir entre les Brooklyn Nets et les New York Knicks. Une rivalité qui a vu les premiers nommés s'imposer à domicile (122-115) à la faveur d'une très grosse adresse à trois points (22 sur 40 dans l'exercice, 55 %). À la faveur, aussi, de Kyrie Irving, excellent de bout en bout (32 points, 6 rebonds, 9 passes) et notamment dans le dernier quart (21 points). Indispensable puisque les hôtes évoluaient sans Kevin Durant ni Ben Simmons.

Relancés après deux défaites, les Nets pointent à la quatrième place de la conférence Est (30v-19d) tandis que les Knicks, qui n'ont remporté que deux de leurs sept derniers matches, pointent désormais à une victoire de Miami (27 v. contre 28 d.), sixièmes.

5/5
Lors de la très large victoire des Chicago Bulls chez l'Orlando Magic (128-109), DeMar DeRozan s'est fendu d'un parfait 5 sur 5 à trois points (32 unités au total, co-meilleur marqueur de la partie avec son coéquipier Zach LaVine). Il s'agit du plus grand total de paniers à trois points marqués par l'ancien joueur des San Antonio Spurs dans un match depuis le 2 février 2018 (6 tirs primés).
Course au tanking : Houston « se loupe » à Detroit
Comme le suggère l'intitulé, la course aux défaites - appelé « tanking » NBA (le fait de perdre volontairement des matches afin d'obtenir un choix de Draft très élevé) - proposait un « alléchant » Detroit-Houston samedi soir. Et sur le parquet des Pistons, les Rockets se sont clairement « ratés » en s'imposant (117-114), ce qui fait que la franchise du Texas, qui affiche le pire bilan de la Ligue (12 v-38v), ne compte désormais plus qu'une victoire de moins que sa victime du soir.

Après 50 matches de saison régulière, quatre équipes semblent vouloir se disputer les trois plus mauvaises places. Un podium particulièrement important à occuper puisque les trois pires bilans de la saison obtiendront chacun 14 % de chances d'obtenir le premier choix de la prochaine Draft (où le Français Victor Wembanyama devrait être le premier choisi). Le quatrième plus mauvais bilan n'obtiendra que 12,5 % de chances (10,5 % pour le cinquième). Or Detroit (13 v.-38 d.) et désormais Charlotte et San Antonio (14 v.-36 d.) semblent en mesure de disputer à Houston cet objectif. Orlando (19 v.-31 d.) est un peu plus loin.

0
Battus par les Phoenix Suns à domicile (118-128), les San Antonio Spurs n'ont jamais mené au cours de la partie. Chris Paul a validé un double-double (31 points, 7 rebonds, 11 passes).

La surprise : Washington enfonce New Orleans et passe la cinquième
Sans Kristaps Porzingis mais avec un très bon Daniel Gafford (21 points, 12 rebonds, 5 contres), les Washington Wizards ont obtenu un des résultats les plus probants de la soirée en s'imposant chez les New Orleans Pelicans (113-103). La rencontre avait particulièrement mal commencé pour les Pels, la faute à l'exclusion pour un coude haut de Jonas Valanciunas (9 minutes de jeu) sur la tête de Taj Gibson.

Forte de cinq victoires consécutives, série en cours, la franchise de la capitale américaine s'est complètement relancée dans la course au « play-in », tournoi préliminaire d'accession aux play-offs. Avec 23 victoires, les Wizards sont désormais dixièmes, avec le même bilan que les Chicago Bulls (11e) et à un succès des Indiana Pacers (24 v.-27 d.).

À l'Ouest, les Pelicans - privés de Zion Williamson pour le treizième match de suite (cuisse) - sont en perdition : sept défaites de rang et une chute à la cinquième place (26 v.-24 d.). « Nous allons retrouver notre style et notre joie dans le jeu », promettait l'entraîneur Willie Green. Chez les Milwaukee Bucks, dès ce dimanche soir, ce sera tout sauf une partie de plaisir.

49-31
Le Utah Jazz a surdominé les Dallas Mavericks au rebond (49 à 31), à domicile et pour une courte victoire (108-100). L'occasion pour le pivot Walker Kessler de compiler 14 points et 11 prises, tandis que Lauri Markkanen se fendait de 29 points. En face, Spencer Dinwiddie a inscrit 35 points en l'absence de Luka Doncic (cheville).

Retour Ă  l'accueil