Nikola Jokic porte Denver avec un triple-double, Golden State n'a pas tremblé face aux Grizzlies

Les Denver Nuggets, leaders de la conférence Ouest, se sont imposés face aux Phoenix Suns (128-125 a.p.), dimanche en NBA. Les Golden State Warriors se sont, eux, offert les Memphis Grizzlies (123-109).

Après les Boston Celtics, leaders de la conférence Est et nets vainqueurs de Milwaukee, dimanche en saison régulière de NBA, les Denver Nuggets, qui mènent, eux, la conférence Ouest, ont également fait honneur à leur rang. À domicile, ils se sont imposés face aux Phoenix Suns (128-125 a.p.), classés quatrièmes, au terme d'une belle bagarre.

Super triple-double de Jokic
Denver avait pris un départ canon (26-11, 8e). Mais, à la pause, c'est Phoenix qui était devant (57-51). Les Suns ont ensuite mené une bonne partie de la seconde période, avec une pointe à + 12 (69-57, 29e). Les Nuggets ont finalement arraché la prolongation à 11 secondes du buzzer, sur un dunk de Jamal Murray (113-113). Les cinq minutes de jeu supplémentaires ont été disputées, mais Denver a rapidement pris la main et a réussi à triompher, enchaînant ainsi une quatrième victoire d'affilée.

Les Nuggets ont pu compter sur leur star, Nikola Jokic, le double MVP de la NBA, auteur d'un super triple-double, avec 41 points, 15 rebonds et 15 passes décisives. Aaron Gordon (28 pts) et Jamal Murray (26) ont également été efficaces. Les Phoenix Suns, eux, ont dû déplorer la sortie de Devin Booker, leur joueur vedette, dès la quatrième minute de jeu, à cause d'une blessure à l'aine. Booker faisait sa rentrée après avoir été absent une semaine, en raison de la même blessure. En son absence, Landry Shamet (31 pts) et Deandre Ayton (22) ont porté la franchise de l'Arizona.

Nikola Jokic porte Denver avec un triple-double, Golden State n'a pas tremblé face aux Grizzlies

Poole et Thompson assurent pour Golden State
Un peu plus tôt, les Golden State Warriors, champions en titre mais mal classés (11es), avaient dominé les Memphis Grizzlies (123-109), une des meilleures équipes de la conférence Ouest. À domicile, les Californiens ont été les animateurs de la rencontre, comptant 15 points d'avance en première période (52-37, 19e), puis creusant davantage l'écart, pour finalement s'imposer nettement.

Golden State jouait toujours sans Stephen Curry, blessé à une épaule. En son absence, Jordan Poole (32 pts) et Klay Thompson (24) ont fait gagner les Warriors. Du côté de Memphis, Ja Morant a été le meilleur marqueur du match avec 36 points. Plus tôt dans la soirée, Philadelphie avait battu New York (119-112) et Dallas avait eu le dessus sur les LA Lakers (124-115).

Retour à l'accueil