Le duo Kyrie Irving-Kevin Durant a mené les Nets à la victoire et scelle un peu plus le retour de la franchise en haut du tableau de la conférence Est.

Le duo Kyrie Irving-Kevin Durant a mené les Nets à la victoire et scelle un peu plus le retour de la franchise en haut du tableau de la conférence Est.

Les Brooklyn Nets ont engrangé une dixième victoire d'affilée en dominant les Hawks d'Atlanta (108-107) mercredi soir. Avec ce succès, ils s'emparent de la deuxième place de la Conférence Est devant les Milwaukee Bucks qui se sont inclinés à Chicago (119-113 a.p.).

Portés par Kevin Durant (26 points, 16 rebonds, 8 passes) et Kyrie Irving (28 unités), les Brooklyn Nets se sont arrachés mercredi soir pour l'emporter à Atlanta (108-107) et ainsi valider une dixième victoire consécutive en saison régulière pour leur équipe. Une rareté dans l'histoire de la franchise, qu'un homme a pourtant connue avec deux casquettes différentes : en 2006, précédente année qui avait vu les New Jersey Nets atteindre la dizaine de victoire de rang, Jacque Vaughn, actuel entraîneur de Brooklyn était... joueur pour la franchise.

14
Le record absolu du nombre de victoires consécutives pour les New Jersey/Brooklyn Nets est de quatorze, établi lors de deux saisons (2002-2003 et 2005-2006).

Face aux Hawks, décimés (Young, Capela, Hunter...), Irving a été clutch avec 15 de ses 28 points (5/11 à 3 points) dans le quatrième quart-temps, au coeur d'un collectif qui a beaucoup plus à son comparse « K.D. » : « Toute la deuxième mi-temps nous étions là les uns pour les autres, a apprécié l'ailier. Nous avons procédé à des ajustements et nous les avons mis en application. »

Les Nets affichent désormais un bilan de 23 victoires pour 12 défaites, synonyme de deuxième place de la conférence Est chipée aux Milwaukee Bucks. « Après quelques années [...], de hauts et de bas, ça fait du bien de trouver un peu de stabilité, de gagner des matchs et de s'amuser », concluait Durant.

Les Bucks encore au tapis malgré un Antetokoumpo de gala
Dans le même temps, les Bucks s'embourbaient chez leur voisin, les Chicago Bulls, au bout d'une prolongation (113-119, a.p.). Le double MVP Grec Giannis Antetokounmpo s'est pourtant employé en validant un énorme double-double (45 points, 22 rebonds), mais il a manqué de soutien à l'exception de Bobby Portis (20 points, 11 prises).


Les joueurs de Billy Donovan s'en sont remis à leur star DeMar DeRozan (42 points, 10 rebonds), l'arrière Zach LaVine (24 points et 4 passes décisives) et un bon Nikola Vucevic en double-double (15 points et 14 rebonds). Surtout, l'ailier DeMar DeRozan a su réponde au festival d'Antetokounmpo (45 points, 10 rebonds), trouvant en Zach Lavine (24 points) et Nikola Vucevic (15 points, 14 rebonds) les lieutenants adéquats afin d'envoyer leur adversaire dans les cordes. Milwaukee a ainsi été battu lors de ses quatre derniers matches. Chicago, inquiétant lors de son match précédent contre Houston (118-133), a ainsi glané une quatrième victoire en cinq matches et reste accroché à la dixième place à l'Est.

Le duo Kyrie Irving-Kevin Durant mène les Nets à une dixième victoire d'affilée, Chicago s'offre les Bucks

Les Bucks encore au tapis malgré un Antetokoumpo de gala
Dans le même temps, les Bucks s'embourbaient chez leur voisin, les Chicago Bulls, au bout d'une prolongation (113-119, a.p.). Le double MVP Grec Giannis Antetokounmpo s'est pourtant employé en validant un énorme double-double (45 points, 22 rebonds), mais il a manqué de soutien à l'exception de Bobby Portis (20 points, 11 prises).

Les joueurs de Billy Donovan s'en sont remis à leur star DeMar DeRozan (42 points, 10 rebonds), l'arrière Zach LaVine (24 points et 4 passes décisives) et un bon Nikola Vucevic en double-double (15 points et 14 rebonds). Surtout, l'ailier DeMar DeRozan a su réponde au festival d'Antetokounmpo (45 points, 10 rebonds), trouvant en Zach Lavine (24 points) et Nikola Vucevic (15 points, 14 rebonds) les lieutenants adéquats afin d'envoyer leur adversaire dans les cordes. Milwaukee a ainsi été battu lors de ses quatre derniers matches. Chicago, inquiétant lors de son match précédent contre Houston (118-133), a ainsi glané une quatrième victoire en cinq matches et reste accroché à la dixième place à l'Est.

Retour à l'accueil