Jimmy Butler porte le Heat face à Charlotte, Washington stoppe Luka Doncic et les Mavs

Le Miami Heat a peiné face aux Charlotte Hornets (117-112 a.p.) alors que Washington a surpris Dallas malgré les absences (113-105). Victoire poussive pour Atlanta sur Philadelphie (104-95).

Le joueur : Jimmy Butler porte Miami contre Charlotte
Rien n'est facile pour le Miami Heat cette saison. Même battre les Charlotte Hornets qui ont pourtant subi hier leur septième défaite de rang. Les Floridiens ont eu besoin de la prolongation (et ont eu de la chance que Terry Rozier ne marque pas au buzzer du temps réglementaire) pour se débarrasser de Charlotte (117-112 a.p.). Et ils peuvent remercier leur star, Jimmy Butler, qui s'est approché d'un monstrueux triple-double avec 35 points, 10 rebonds et 8 passes décisives en 42 minutes jouées. Il a produit son effort en deuxième mi-temps avec 23 points après la pause. « C'est une victoire importante pour nous au niveau mental et émotionnel », a souligné Erik Spoelstra, l'entraîneur de MIami. À noter que pour Charlotte, Théo Maledon a joué huit minutes (0/1 au tir, 2 rebonds, 1 passe décisive).

La perf : Washington, privé de deux titulaires, étouffe Doncic et Dallas
Pas de Bradley Beal ni de Kristaps Porzingis ? Pas de problème pour Washington qui a dominé les Dallas Mavericks de Luka Doncic (22 points, 9 rebonds, 6 passes décisives) dans la capitale fédérale (113-105). L'homme du match est sans doute Kyle Kuzma, auteur d'une performance à 36 points, 11 rebonds et 6 passes décisives pour les Wizards, bien secondé par Rui Hachimura en sortie de banc (23 points, 8 rebonds). Côté Dallas, Jason Kidd a pesté contre son équipe : « Voilà deux matches qu'on ne fait pas notre job. » Spencer Dinwiddie, ancien de Washington un peu agacé par le discours tenu au moment de son départ, a fait le boulot pour sa part avec 33 points et six passes décisives, en vain. Son coéquipier français Frank Ntilikina a été aligné seulement quatre minutes (0/3 au tir, 2 rebonds, 1 passe).

La phrase : « On doit arrêter de regarder le score »
Trey Young a résumé en quelques mots le sentiment qui s'est emparé du vestiaire des Altanta Hawks après leur victoire sur les Philadelphia 76ers, jeudi soir en Georgie (104-95). Le meneur, auteur d'un match à 26 points et 7 passes décisives, pestait contre la tendance de son équipe à se relâcher lorsqu'elle s'échappe au score. Face à Philadelphie, les Hawks ont compté jusqu'à 20 points d'avance (96-76) avec moins de sept minutes à jouer mais se sont un peu trop relâchés et ont vu les 76ers revenir à six petites longueurs à deux minutes de la sirène finale (100-94). Atlanta a alors su serrer le jeu pour ne plus laisser ses adversaires marquer un panier dans le jeu. À noter le très solide match de Clint Capela avec 18 points et 20 rebonds. Face à lui, Joel Embiid a lui marqué 26 points et prit 13 rebonds.

Retour Ă  l'accueil