Luka Doncic s'occupe des Brooklyn Nets du duo Kyrie Irving-Kevin Durant

Avec 41 points et un triple double, Luka Doncic a été le principal artisan du succès, en prolongation (129-125 a.p.), des Dallas Mavericks sur le parquet de Brooklyn où Kyrie Irving et Kevin Durant ont brillé, en vain.

Le début de saison compliqué des Brooklyn Nets s'est confirmé jeudi soir sur le parquet du Barclays Center. Kevin Durant et ses coéquipiers ont été battus pour la quatrième fois en cinq matches. À l'inverse des trois précédents revers, les Nets se sont toutefois battus jusqu'au bout puisque Dallas n'a arraché la victoire qu'au terme d'une prolongation (129-125 a.p.).

Mais les Brooklynites sont tombés sur un Luka Doncic de gala. Le Slovène a signé un match à 41 points, 14 passes décisives et 10 rebonds, pour un monstrueux triple double. Plus important encore, il a mis ses coéquipiers sur orbite en prolongation, distribuant quatre passes décisives en cinq minutes dont trois pour des paniers primés (plus quatre points personnels dans ces cinq minutes supplémentaires).

Irving omniprésent
Il fallait bien cela pour répondre aux performances de Kyrie Irving et Kevin Durant. Le meneur des Nets s'est montré intenable pendant une grande partie de la soirée, attaquant le cercle et donnant le tournis aux défenseurs comme lui seul sait le faire. Malgré un certain déchet (5 sur 14 à trois points notamment), Irving a terminé la rencontre avec 39 points, noircissant sa feuille de statistiques avec 7 rebonds, 4 passes décisives mais aussi 4 contres et 3 interceptions. Durant a, lui, fait preuve d'efficacité avec 37 points en 21 tirs (contre 31 pour Irving), 5 passes et 3 rebonds.

Le banc des Mavericks prolifique
Au-delà de la performance de Doncic, c'est le banc de Dallas (toujours privé du Français Frank Ntilikina, touché à une cheville) qui a fait la différence. Alors que la plupart des titulaires se sont montrés discrets (seul l'ancien Net Spencer Dinwiddie a passé la barre des dix points dans le cinq majeur hors Doncic), quatre joueurs sortis du banc ont affiché des scores à deux chiffres : Tim Hardaway Jr (18), Maxi Kleber (15), Christian Wood (11) et Josh Green (10). Mieux encore, ce quatuor a tourné à 70 % de réussite à trois points (12 sur 17). Cela a évité aux Mavericks de regretter leur manque de présence au rebond (13 rebonds offensifs pour Brooklyn et 16 points sur des deuxièmes chances) et leurs absences en transition (31 points en contre-attaque pour les Nets).

Doncic visé par un gobelet
À noter que la fin de rencontre a été marquée par le jet d'une boisson par un fan en direction de Luka Doncic, alors sur le parquet, qui n'a pas été touché. Il restait 1'40'' en prolongation, Dallas comptant huit points d'avance à ce moment-là. Kevin Durant était sur la ligne des lancers francs et le Slovène attendait à proximité de son banc lorsque le gobelet encore rempli de liquide est venu s'écraser sur le terrain. Le parquet a été nettoyé pendant quelques minutes avant que la rencontre ne se termine sans autre incident à déplorer.

Retour Ă  l'accueil