Les Phoenix Suns corrigent les Golden State Warriors

Lors du match au sommet de la soirée de mardi en NBA, les Phoenix Suns, n°1 de la saison régulière la saison passée, ont nettement battu les Golden State Warriors (134-105), champions en titre.

Une belle affiche se tenait mardi en NBA. D'un côté, les Phoenix Suns, qui avaient dominé la précédente saison régulière (avant de chuter en demi-finales de conférence face à Dallas), de l'autre, les Golden State Warriors, champions en titre. Devant son public, la franchise de l'Arizona s'est imposée, corrigeant au passage son adversaire (134-105). Le match a été agité, puisque Klay Thompson, l'arrière des Warriors, a été expulsé, pour la première fois de sa carrière.

Hormis les premières minutes de la partie, Phoenix n'a jamais été mené au tableau d'affichage. Les Suns avaient creusé un petit écart (37-29) à la fin du premier quart-temps, qu'ils confortaient à la pause (72-66). Puis ils se sont échappés au retour des vestiaires, punissant Golden State d'un sévère 22-9 en sept minutes et faisant ainsi passer le score de 83-77 (29e) à 105-86 (36e).

C'est également à ce moment de la rencontre que Thompson a été sorti du terrain. Après une altercation verbale avec Devin Booker, la star des Suns, il a reçu une faute technique (comme son adversaire). Puis, pendant un temps mort, il a continué à se chamailler avec l'équipe de Phoenix, ce qui lui a valu une deuxième faute technique et donc une exclusion. Klay Thompson avait disputé 796 matches de saison régulière et de play-offs sans être expulsé.

Draymond Green et Steve Kerr, ailier fort et entraîneur de la franchise californienne, ainsi que Chris Paul et Deandre Ayton, meneur et pivot de Phoenix, ont également été sanctionnés de fautes techniques. Golden State n'a ensuite jamais été en mesure d'inquiéter son adversaire au score. Et, en fin de match, les Suns se sont encore lâchés, pour finalement gagner avec une avance de 29 points.

Booker confirme, Curry limité
Devin Booker a inscrit 34 points (10/19 au shoot dont 3/8 à trois points), soit son troisième match de la saison à plus de 30 unités. Phoenix a également pu compter sur Mikal Bridges et Jock Landale (17 pts), ainsi que sur Paul et Ayton (16 pts). Ce dernier s'est aussi fendu de 14 rebonds.

Dans les rangs des Warriors, Stephen Curry, qui avait passé la barre des 30 points lors de ses trois premiers matches, a, cette fois, dû se contenter de 21 unités (7/17 au shoot dont 4/9 à trois points), plus huit passes et sept rebonds. Jordan Poole, issu du banc, a inscrit 17 points et Andrew Wiggins, 16.

Les Phoenix Suns tenteront vendredi de surfer sur cette belle victoire, en recevant les New Orleans Pelicans. Les Golden State Warriors, eux, tâcheront de se relancer, jeudi face au Miami Heat.

Retour à l'accueil