Les Bucks débutent leur saison par une victoire contre Philadelphie

Les Bucks ont réussi leur entrée en matière en s'imposant de justesse face aux 76ers (90-88) dans la nuit de jeudi à vendredi, grâce à un shoot décisif de Wesley Matthews.

Preuve supplémentaire que la présaison n'est pas un indicateur fiable de la forme d'une équipe, Milwaukee, qui n'avait pas remporté le moindre match lors de sa préparation (5 rencontres, 5 défaites), a lancé son exercice 2022-2023 par un succès face à Philadelphie, l'un des autres cadors annoncés de la conférence Est.

Rien n'a toutefois été facile pour le champion 2021, qui a lancé sa saison sans l'un de ses joueurs majeurs, Khris Middleton, ni Joe Ingles et Pat Connaughton, blessés. En tête d'une courte marge à la pause (47-45), la franchise du Wisconsin a resserré sa défense et étouffé son adversaire au retour des vestiaires pour prendre jusqu'à treize longueurs d'avance (80-67) à dix minutes de la fin. C'est le moment qu'a choisi James Harden pour se réveiller : auteur de 16 de ses 31 points dans le seul dernier quart-temps, l'arrière a permis aux siens de passer un 13-0 pour égaliser à six minutes du buzzer (80-80).

A débuté alors un joli mano a mano entre les deux équipes, finalement remporté par Milwaukee grâce aux efforts de Giannis Antetokounmpo (21 points, 13 rebonds, 8 passes, 3 contres) mais surtout grâce à un tir à trois-points réussi par le remplaçant Wesley Matthews à 24 secondes de la sirène. Harden a bien eu l'occasion de redonner l'avantage aux siens, mais la défense des Bucks l'en a empêché. Joel Embiid (15 points, 12 rebonds), maladroit (6/21, 4 pertes de balles), n'a pas marqué de toute la deuxième mi-temps et voit son équipe subir un second revers en deux matches cette saison.

Retour Ă  l'accueil