L'Espagne vient à bout de la Finlande et rejoint les demi-finales de l'EuroBasket

Impressionnante en deuxième mi-temps, l'Espagne a mis fin au joli parcours de la Finlande en quarts de finale de l'Euro, mardi à Berlin (100-90). La Roja de l'inusable Rudy Fernandez (11 points) affrontera la Grèce ou l'Allemagne pour une place en finale.

Il est le dernier visage de la génération dorée, double championne du monde (2006 et 2019), et vice-championne olympique par deux fois (2008 et 2012). Mais Rudy Fernandez (37 ans) a encore faim de médailles. Mardi face à la Finlande en quarts de finale de l'Euro, l'ailier-fort du Real Madrid (11 points) est sorti de sa boîte en deuxième mi-temps pour faire plier les « Loups » (100-90). Ses deux flèches primées ont relégué les joueurs de Lassi Tuovi à 11 points à l'entrée du « money-time » (95-84, 38e).

L'Espagne vient à bout de la Finlande et rejoint les demi-finales de l'EuroBasket

Assailli par ses partenaires, Fernandez peut toujours décrocher une sixième médaille européenne consécutive et étirer une série lancée en 2007 (argent). Face aux Finlandais, il a pu compter sur l'apport des frères Hernangomez : Willy (27 points, 5 rebonds) et Juancho (15 points, 4 rebonds) alors que Lorenzo Brown s'est mué en meneur-créateur (11 passes décisives). Mais la Roja a dû attendre plus de deux quart-temps avant de prendre son match par le bon bout.

La Finlande a fini par craquer
Pour son premier quart de finale européen, la Finlande a signé une première mi-temps de rêve (43-52, 20e) avec un jeu offensif chatoyant autour de Lauri Markkanen (28 points, 11 rebonds). Euphoriques, les Scandinaves concluaient même le premier quart avec un tir du milieu de terrain de Mikael Jantunen (18 points). Mais ils ont fini par baisser pavillon pour le dernier match international de Petteri Kopponen.

Le shooteur finlandais a reçu un hommage des deux équipes après le match, pendant que Giannis Antetokounmpo, en action plus tard dans la soirée (contre l'Allemagne, à 20h45) s'échauffait aux lancers francs. En cas de victoire, le « Greek Freak » retrouverait donc l'Espagne pour une place en finale européenne.

Retour à l'accueil