Barack Obama, Adam Silver, Magic Johnson, Joe Biden... ils ont rendu hommage à Bill Russell

Quelques heures après l'annonce de la mort de Bill Russell, dimanche, plusieurs personnalités américaines ont tenu à lui rendre un dernier hommage.

Quelques heures après l'annonce du décès de Bill Russell, légende de la NBA et des Boston Celtics, plusieurs personnalités américaines, très souvent du monde du basket, lui ont rendu hommage, dimanche. « Bill défendait quelque chose de bien plus grand que le sport : les valeurs d'égalité, de respect et d'inclusion qu'il a inscrites dans l'ADN de notre ligue, a déclaré Adam Silver, le patron de la NBA. Au sommet de sa carrière sportive, Bill a vigoureusement défendu les droits civiques et la justice sociale, un héritage qu'il a transmis aux générations de joueurs de la NBA qui ont suivi ses traces. »

« Bill Russell était mon idole. Il a été l'un des premiers athlètes à se battre en première ligne pour la justice sociale, l'équité, l'égalité et les droits civiques. C'est pourquoi je l'admirais et l'aimais tant », s'est quant à lui exprimé Magic Johnson, célèbre meneur des Lakers dans les années 1980-1990. Michael Jordan, ancienne star des Chicago Bulls et, lui aussi, légende de la NBA, a rendu hommage à un « pionnier », qui « a ouvert la voie et donné l'exemple à tous les joueurs noirs qui sont entrés dans la ligue après lui, y compris moi ».

D'autres comme Jaylen Brown, Grant Hill (Boston Celtics), et les anciennes stars Paul Pierce, Pau Gasol, Patrick Ewing et Isaiah Thomas ont également rendu un dernier hommage à une personnalité aussi marquante qu'inspirante, à leurs yeux. « Son impact sur le basket-ball et la société ne sera pas oublié », a même spécifié Ewing, ancien pivot des Knicks.

Russell « nous a forcés à affronter de dures vérités », pour Biden

Du côté des anciens présidents aussi, le décès de Bill Russell est loin d'être passé inaperçu. « Aujourd'hui, nous avons perdu un géant, a rappelé Barack Obama, président des États-Unis entre 2009 et 2017. Sur le terrain, il était le plus grand champion de l'histoire du basket-ball. En dehors du terrain, il était un pionnier des droits civiques, marchant avec le Dr (Martin Luther) King et se tenant aux côtés de Mohamed Ali ». Bill Clinton a, lui, insisté sur le fait que Russell « abordait tout ce qu'il faisait avec de la détermination, des principes et de la sagesse. »

Enfin, dans la soirée, Joe Biden, l'actuel président des Etats-Unis, a également réagi, dans un communiqué au décès de Bill Russell. « La promesse de l'Amérique est que nous sommes tous créés égaux et que nous méritons d'être traités de la même manière tout au long de notre vie. Nous n'avons jamais pleinement tenu cette promesse, mais Bill Russell a fait en sorte que nous ne l'abandonnions jamais, a écrit Biden. (...) Depuis son enfance dans la Louisiane ségréguée jusqu'à sa carrière dans les plus grandes salles de sport, au plus fort du mouvement pour les droits civiques, Bill a été confronté à l'hostilité et à la haine raciale, ancrées dans tous les aspects de la vie américaine. Pourtant, il n'a jamais baissé les bras. Tout au long de sa vie, il nous a forcés à affronter de dures vérités. »

À coup sûr, et à bien plus d'un titre, la légende de Bill Russell ne sera jamais oubliée.

Barack Obama, Adam Silver, Magic Johnson, Joe Biden... ils ont rendu hommage à Bill Russell
Barack Obama, Adam Silver, Magic Johnson, Joe Biden... ils ont rendu hommage à Bill Russell
Retour Ă  l'accueil