La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie

Le Sénégal s’est encore écroulé pour sa deuxième sortie au Tournoi d’Alexandrie comptant pour la troisième fenêtre des Eliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde 2023. Après leur succès obtenu lors de la fenêtre de Dakar contre les Lions, les Léopards de la RDC ont récidivé ce samedi soir en terrassant le Sénégal pour la deuxième fois, sur le score de 72 à 60, prenant ainsi la deuxième place du groupe D derrière l'Égypte (4-1). La RDC, l'Égypte et le Sénégal sont qualifiés pour le deuxième tour de ces Éliminatoires. 

Après l’Egypte, c’est au tour de la République Démocratique du Congo d’infliger une défaite au Sénégal dans cette fenêtre. Face à des Lions toujours méconnaissables, les congolais en ont profité pour les dompter à nouveau (72-60), après Dakar en février dernier. Auteur de 19 points, Claude Lutete IV a mené les Léopards à une quatrième victoire en cinq matchs. Henry Pwono a ajouté 12 points, tandis que Shekinah Munanga et Jordan Sakho ont inscrits respectivement 11 et 10 points.

La bande à Gorgui Dieng (16 points et 7 rebonds) est néanmoins qualifiée pour le second tour des qualifications avec une 3ème place assurée quelque soit le résultat contre le Kenya, laminé tout à l’heure par l’Egypte. Les Lions terminent la compétition ce dimanche face à ce même Kenya qu’ils avaient battu 100-55 lors de la fenêtre de Dakar. Il faudra cependant, pour Boniface Ndong et ses hommes, sauver l’honneur avec une victoire demain. Avec une fiche de 4-1 chacun, l'Égypte et la RD Congo joueront la première place du groupe ce dimanche toujours à Alexandrie.

Pour rappel, les équipes qui termineront aux trois premières places des Groupes A, B, C et D se qualifieront pour le second tour des Éliminatoires (Fenêtres 4 et 5), à l’issue duquel cinq (deux premiers et meilleur 3ème) obtiendront le droit d’aller représenter l’Afrique à la prochaine Coupe du Monde qui sera coorganisé par l’Indonésie, le Japon et les Philippines.

Plus d'informations à venir...

ALEXANDRIE (Égypte) - La veille du match contre la République démocratique du Congo à Alexandrie, le Sénégal a semblé chercher une nouvelle approche après sa très lourde défaite contre l'Égypte (46-73). Le problème est que malgré tous leurs efforts, les Sénégalais ont reproduit exactement les mêmes erreurs, ce dont ont aussi profité les Congolais pour s'imposer 72-60.

C'est le 2e succès de la République démocratique du Congo face au Sénégal en cinq mois.

En février, les Congolais avaient gagné 72-67 à Dakar, lors du premier tour du Groupe D des Éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde FIBA 2023.

La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie

Ces deux défaites consécutives posent une question : pourquoi le Sénégal n'arrive-t-il pas à battre la République démocratique du Congo ?

Un regard sur certains points décisifs permet de mieux comprendre cette situation :

- Les hésitations offensives du Sénégal ont conduit samedi à 23 pertes de ballon, les Congolais en profitant pour inscrire 24 points

- Le Sénégal semble moralement émoussé, se montrant incapable de se révolter. Lorsque les deux équipes se sont affrontées à Dakar, la République démocratique du Congo n'a été menée au score que pendant 20 secondes. Même avec le soutien inconditionnel de leurs fans, les Lions n'ont pas su inverser le cours du match contre les Léopards.

- Le Sénégal a toujours un souci à la distribution, même si Jean-Jacques Boissy a réalisé un plutôt bon match samedi, finissant la partie avec 14 points et 4 assists. En l'occurrence, ce sont les ailiers et les intérieurs qui ont pêché. À part Gorgui Dieng, meilleur marqueur sénégalais avec 16 points, et Ibrahim Faye avec 11 points, aucun autre Sénégalais n'a atteint la barre des 10 points. 

- Comme par coïncidence, ou pas, Yossoupha Ndoye a été plutôt discret dans les deux confrontations face à la République démocratique du Congo.

La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie

Le coach du Sénégal Boniface Ndong explique ainsi la forme actuelle de son équipe : « Nous avons le même groupe que l'été passé, il nous manque juste de la maturité. Nous devons être capables de jouer pendant 40 minutes. »

L'ancien MVP du FIBA AfroBasket poursuit : « C'est vrai que nous ne disposons pas de tous nos meilleurs éléments, mais ce n'est pas une excuse. Le Sénégal est un pays de basket et nous produisons tout simplement du mauvais basket actuellement. »

« Les Congolais se sont plus battus que nous. Nous devons nous regarder dans le miroir. Le basket est un sport majeur au Sénégal, mais les autres pays progressent, et tout le monde a de la fierté. Tant que nous ne jouerons pas avec la même fierté que les sélections sénégalaises qui nous ont précédés, nous allons continuer à perdre. Plus personne n'a peur de nous. »

La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie

Ibrahim Faye commente : « Ils nous ont battus, plusieurs fois, en un-contre-un ; nous avons commencé à nous plaindre entre nous. Cela n'a rien à voir avec le coach. C'est de notre faute. À commencer par moi, Gorgui et tous les autres. On a beaucoup d'ego dans cette équipe. »

Thomas Drouot, qui a repris les commandes de la sélection congolaise quelques jours avant le début de la 2e fenêtre qualificative, déclare pour sa part : « Notre principale force est notre esprit d'équipe. Si nous aspirons à devenir une bonne équipe, nous devons être efficace en défense et agressifs en contre-attaque. Il faut placer l'intérêt de l'équipe devant tout. Nous partageons l'avis que l'équipe est plus importante que les individualités. Quand j'ai rejoint ce groupe, j'ai trouvé des joueurs prêts à se battre pour le bien de la sélection nationale. »

Dimanche, la République démocratique du Congo affrontera l'Égypte, tandis que le Sénégal sera opposé au Kenya.

La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
La République Démocratique du Congo domine encore le Sénégal à Alexandrie
Retour à l'accueil