Les Celtics haussent le ton à Milwaukee et reprennent l'avantage du terrain

35 ans et plus d’une vingtaine de séries de playoffs au compteur. Al Horford est un monstre d’expérience mais il n’a jamais semblé aussi jeune et aussi frais que cette saison. D’ailleurs, l’ancien All-Star s’est même offert un nouveau record personnel à ce stade de la compétition en inscrivant 30 points à 11 sur 14 aux tirs pour guider ses Celtics vers une victoire très importante sur le terrain des Bucks la nuit dernière (116-108). D’ordinaire assez discret, il a montré toute son émotion en s’arrachant sur chaque action, en défendant avec passion ou encore en dunkant avec rage sur Giannis Antetokounmpo pour égaliser dans les derniers instants de la partie. L’intérieur dominicain a été le principal artisan d’une superbe remontée de Boston, mené à l’entame du quatrième quart-temps et finalement vainqueur en dominant complètement le money time (43-28). Horford (16) et Jayson Tatum (12) ont marqué autant de points que l’ensemble de l’équipe de Milwaukee dans les 12 dernières minutes. L’ailier All-Star s’est bien rattrapé après sa contre-performance lors du Game 3, terminé avec 10 points à 4 sur 19 aux tirs. Il a cette fois-ci marqué 30 points tout en prenant 13 rebonds. Les Celtics ont réussi 16 de leurs 19 tentatives dans le quatrième quart-temps, dont 10 sur 11 en cumulé pour Horford et Tatum. Le tandem gagnant. Les Bucks d’Antetokounmpo (34 points, 18 rebonds) menaient encore 92-94 avant de craquer dans les 6 dernières minutes en encaissant un 14-2. Ils ont été bien trop maladroits pour espérer l’emporter, à l’image d’un Jrue Holiday limité à 16 points à 5 sur 22. Aucune équipe n’a réussi à gagner deux matches de suite dans cette série pour l’instant. Elles sont donc à égalité 2-2, ce qui promet un Game 5 fantastique à Boston.

Vainqueurs à Milwaukee lundi soir (116-108), les Boston Celtics reviennent à deux victoires partout dans leur série de demi-finales de Conférence Est.

Vainqueurs à Milwaukee lundi soir (116-108), les Boston Celtics reviennent à deux victoires partout dans leur série de demi-finales de Conférence Est.

Le mano a mano se poursuit dans la demi-finale de Conférence Est entre Boston et Milwaukee, où chaque équipe s'impose à tour de rôle. Lundi soir, les Celtics ont parfaitement réagi en remportant le match 4 sur le parquet des Bucks (116-108), deux jours après une défaite frustrante à domicile (101-103). Les hommes en vert égalisent à deux victoires partout dans la série. Le match 5 aura lieu dans la nuit de mercredi à jeudi (1 heure du matin en France) à Boston.

Menés de 7 points à l'entame du dernier quart-temps, les Celtics semblaient mal en point, sans leur pilier défensif Robert Williams (genou) et avec un Jaylen Brown handicapé par les fautes (18 pts). Ils ont pourtant réussi une impressionnante remontée dans le sillage de Jayson Tatum (30 pts, 13 rebonds), qui a relevé la tête après son faible match 3 (10 pts à 4/19 au tir), mais aussi, beaucoup plus inattendu, d'Al Horford.

Le péché d'orgueil de Giannis Antetokounmpo
Il n'est jamais trop tard pour signer son record de points en play-offs et le vétéran de 35 ans avait choisi cette soirée pour en claquer 30, lui aussi (11/14 au shoot, assortis de 8 rebonds), dont 16 à 100 % de réussite dans le quatrième quart ! En point d'orgue, le dunk qui signait l'égalisation à 10 minutes du terme, célébré avec une rage inhabituelle, en obtenant au passage une faute de Giannis Antetokounmpo.

La superstar des Bucks a livré une très grosse prestation également (34 pts, 18 rebonds, 5 passes décisives), mais a sans doute commis un péché d'orgueil en chambrant Horford en milieu de partie. Cela a valu au Grec une faute technique et a visiblement surmotivé l'intérieur des Celtics.

Boston espère retrouver Robert Williams mercredi, alors que les Bucks seront sans doute toujours privés de leur All-Star Khris Middleton (genou), qui a manqué lundi son septième match de suite.

Retour Ă  l'accueil