Menés deux victoires à zéro par les Phoenix Suns, la meilleure équipe de la saison régulière, les Dallas Mavericks ont réagi, vendredi, en s'imposant (103-94), lors du match 3 des demi-finales de conférence Ouest.

Menés deux victoires à zéro par les Phoenix Suns, la meilleure équipe de la saison régulière, les Dallas Mavericks ont réagi, vendredi, en s'imposant (103-94), lors du match 3 des demi-finales de conférence Ouest.

Jason Kidd voulait que les autres joueurs des Mavericks en fassent plus pour épauler Luka Doncic, prodige auteur de 45 et 35 points lors des deux premiers matches de la série contre les Suns. Deux performances qui n’ont pas eu un grand impact puisque Phoenix l’a emporté à chaque fois. Le Slovène s’est contenté de 26 unités vendredi soir (avec 13 rebonds et 9 passes en prime). Et c’était sans doute là le signe que son équipe se portait mieux. En effet, il n’a même pas terminé meilleur marqueur de Dallas. Mais la franchise texane l’a emporté 103 à 94, réduisant donc l’écart à 2-1 en faveur de celle de l’Arizona dans cette demi-finale de la Conférence Ouest. Jalen Brunson a bien reçu le message de son coach. Déjà excellent au premier tour, notamment en l’absence de Doncic, le petit arrière de poche a inscrit 28 points. Mais la différence s’est surtout faite en défense. Les Mavericks ont étouffé les Suns. Surtout Chris Paul. Le meneur All-Star n’avait quasiment pas perdu de ballons depuis le début des playoffs. Il en a concédé 7 d’un coup rien que vendredi. Pour 4 passes décisives et 12 points. Harcelé, CP3 n’a pas su mettre la machine en route et son équipe, jusqu’à alors très prolifique et encore plus efficace, a été limitée à 93 points. Devin Booker a marqué 18 points mais avec 5 balles perdues. Dallas a pris le contrôle de la partie en passant un 20-3 au cours du premier quart-temps pour mener de 9 points (29-20) après 12 minutes. Doncic et les siens ont ensuite géré tout du long pour arriver avec 15 longueurs d’avance (82-67) à l’entame des 12 dernières minutes. Phoenix a réduit l’écart mais sans réussir à revenir. Les Suns mènent encore 2-1 dans la série avant le Game 4.

Les Dallas Mavericks, quatrièmes de la conférence Ouest, avaient manqué leur entrée dans la série qui les oppose aux Phoenix Suns, la meilleure équipe de la saison régulière, en demi-finales de conférence. Les Texans avaient subi deux défaites de rang, dont une de 20 points lors du match 2, en Arizona. Mais vendredi, à domicile, les ''Mavs'' ont finalement réagi et ont battu Phoenix (103-94). Ils ne sont plus menés que deux manches à une.

Dallas a pris les commandes du match, au milieu du premier quart-temps (18-13, 6e) et ne les a plus lâchées jusqu'au buzzer. Les Suns avaient toujours cinq points de retard au retour des vestiaires (51-46, 25e), mais les Mavericks ont rapidement creusé l'écart et ont laissé leur adversaire loin derrière eux, avec notamment une pointe à 18 unités d'avance (69-51, 29e).

Doncic et Brunson font gagner Dallas
Luka Doncic, le meneur et joueur vedette de Dallas, a encore été très en vue, frôlant le triple-double, avec 26 points, 13 rebonds et neuf passes décisives. Trop seul, voire trop soliste, lors deux précédentes sorties de son équipe, le Slovène a cette fois pu compter sur le soutien de Jalen Brunson, meilleur marqueur du match (28 pts). Frank Ntilikina, le meneur français de Dallas, a, lui, joué 12 minutes, se contentant d'une interception.

Les Mavericks ont également su répondre présents quand, dans le dernier quart-temps, à plus de sept minutes du terme de la partie, Doncic a écopé d'une cinquième faute et a été tenu d'aller s'asseoir quelques minutes sur le banc, car une sixième faute aurait été synonyme d'exclusion. Mais sans lui, ses coéquipiers ont réussi à maintenir leur avance au score.

Paul et Booker limités avec Phoenix
« Tout le monde a super bien défendu, a commenté Luka Doncic. Si nous jouons comme ça à chaque match, nous avons une chance. Phoenix est une équipe incroyable, la meilleure de la saison régulière. Il sera toujours difficile de les battre, mais nous avons fait notre travail aujourd'hui (vendredi). »

Dallas a notamment muselé Chris Paul. Pourtant toujours à l'aise dans le dernier quart-temps, ce dernier n'a pu inscrire que cinq points dans cette période face aux Mavericks (pour un total de 12 sur l'ensemble de la rencontre). Devin Booker, la star de Phoenix, a également été un ton en-dessous, avec 18 points marqués. Jae Crowder a été le meilleur marqueur des Suns (19 pts). Les deux équipes s'affronteront de nouveau dimanche lors du match 4.

Retour à l'accueil