Les Minnesota Timberwolves s'imposent face aux LA Clippers et se qualifient pour les play-offs

Les Minnesota Timberwolves ont battu les Los Angeles Clippers (109-104), mardi lors du play-in de NBA. Ils rejoignent ainsi les play-offs où ils affronteront au premier tour les Memphis Grizzlies.

Pour la première fois depuis quatre ans (et la deuxième fois en seulement 19 saisons), les Minnesota Timberwolves participeront aux play-offs de NBA. Septièmes de la Conférence Ouest, les « Wolves » se sont qualifiés, mardi à domicile, face aux Los Angeles Clippers (109-104), via le play-in. Au premier tour des play-offs, ils joueront contre les Memphis Grizzlies, dès samedi.

La rencontre a longtemps été équilibrée. Les Californiens ont mené durant la majeure partie des 40 premières minutes, mais, juste avant la pause, Minnesota était passé en tête (53-51). À la fin du troisième quart-temps, Los Angeles menait à nouveau, de seulement six points (84-78) cependant.

Minnesota inflige un 16-2 aux Clippers
Puis LA a placé une vraie première attaque, en creusant un écart de 10 points (93-83, 39e). Mais les Timberwolves ont réagi de manière cinglante, en infligeant un 16-2 à leur adversaire, en l'espace de cinq minutes, et en repassant devant au score (99-95, 44e). Si Los Angeles est ensuite resté menaçant jusqu'au buzzer, Minnesota a gardé le contrôle du match et a ainsi validé sa qualification.

À la fin de la rencontre, Patrick Beverley, le meneur des Timberwolves, s'est mis à courir et à hurler, comme s'il venait de remporter une bague de champion. Auteur de sept points, 11 rebonds et trois passes décisives, il a également excellé dans sa capacité à chercher des embrouilles avec la partie adverse. Et il a trouvé preneur en face, avec Marcus Morris, l'ailier des Clippers, rendant le match électrique. Juste avant le coup d'envoi, Beverley avait écopé d'une amende de 25 000 dollars, pour s'être mal comporté dimanche dernier vis-à-vis d'un arbitre.

Anthony Edwards et D'Angelo Russell, auteurs respectivement de 30 et 29 points, ont été les principaux artisans de la qualification des Minnesota Timberwolves. Karl-Anthony Towns a en revanche déçu. Il a été sorti pour six fautes, à huit minutes du buzzer, après être passé au travers de son match (11 points, à 3/11 au shoot dont 0/7 en première période).

Dans les rangs des Los Angeles Clippers, Paul George a inscrit 34 points (10/24 au tir dont 6/12 à trois points). Nicolas Batum, seul Français en lice dans les matches de play-in, mardi, a, lui, joué 28 minutes, pour sept points marqués, quatre rebonds, deux passes décisives, un contre et une interception. La franchise californienne peut encore se qualifier pour les play-offs. Elle affrontera vendredi le vainqueur du match New Orleans - San Antonio, qui est programmé mercredi.

Retour Ă  l'accueil